Menu global

Carnet horticole et botanique

Taille des arbustes feuillus

Français
Spirée (Spiraea x cinerea 'Grefsheim')
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Les arbustes ne requièrent généralement pas de taille de formation. Deux types de taille s’appliquent à cette catégorie de végétaux : la taille d’entretien et la taille de rajeunissement.

Taille d'entretien

Cette taille périodique a pour but de maintenir l’arbuste en bonne santé.

  • Supprimez les tiges mortes, cassées, endommagées ou malades.
  • Coupez les tiges poussant vers l’intérieur, celles qui sont faibles, mal situées, trop rapprochées, interférentes ou en surnombre. Si certaines tiges excèdent le port naturel de l’arbuste, raccourcissez-les.
  • Si vous souhaitez tailler les fleurs fanées, faites-le immédiatement après la floraison. Conservez-les si votre arbuste produit des fruits décoratifs ou comestibles
  • Si votre arbuste est greffé sur tige, supprimez les rejets et gourmands qui prennent naissance sous le point de greffe.
  • Si vous apercevez des tiges portant des feuilles vertes dans votre arbuste panaché, retirez-les. Comme ces tiges sont très vigoureuses, elles peuvent rapidement devenir dominantes.

Taille de rajeunissement

En vieillissant, la plupart des arbustes ont tendance à se dégarnir de la base ou, au contraire, à s’encombrer d’une profusion de tiges de moins en moins florifères. Il est possible de préserver leur vigueur ou de leur redonner un air de jeunesse en pratiquant une taille de rajeunissement. Cette taille stimule le développement de jeunes pousses qui viendront remplacer les tiges vieillies.

La taille de rajeunissement peut être graduelle (rajeunissement progressif) ou sévère (recépage).

Rajeunissement progressif

Il s’agit d’éliminer graduellement les tiges les plus âgées en les coupant très près du sol (arbuste ramifié à la base), à la jonction d’une ramification plus jeune ou à leur point d’insertion (arbuste à tronc). Sur les espèces vigoureuses, notamment le caraganier de Sibérie (Caragana arborescens), les chèvrefeuilles (Lonicera spp.), les seringats (Philadelphus spp.) et le physocarpe à feuilles d’obier (Physocarpus opulifolius), il est possible d’enlever jusqu’au tiers du vieux bois à chaque année.

Taille de rajeunissement - Rajeunissement progressif

Recépage

Cette taille consiste à rabattre toutes les tiges à 10 ou 15 cm du sol. Elle est pratiquée sur les arbustes négligés depuis plusieurs années et sur les vieilles haies dégarnies à la base. Le recépage peut également être utilisé pour accentuer la coloration des arbustes à feuilles ou à tiges colorées, tels que les saules (Salix spp.) et les cornouillers stolonifères (Cornus sericea) ainsi que pour uniformiser la floraison de certains végétaux qui fleurissent sur le bois de l’année, comme l’hydrangée arborescente ‘Annabelle’ (Hydrangea arborescens ‘Annabelle’). Dans ces cas, la taille peut être effectuée tous les ans ou tous les deux ou trois ans.

Il est recommandé de fertiliser les arbustes avec du compost ou des engrais naturels suite à un recépage.

Attention! Ce ne sont pas tous les arbustes qui peuvent être recépés.

Seuls ceux qui produisent facilement de nouvelles tiges à partir de leur souche peuvent être taillés de cette façon. C’est notamment le cas des cornouillers à rameaux colorés (Cornus alba et Cornus sericea), des arbres à perruques (Cotinus coggygria), des hydrangées arborescentes (Hydrangea arborescens), des potentilles ligneuses (Potentilla fruticosa), des seringats (Philadelphus spp.), des physocarpes à feuilles d’obier (Physocarpus opulifolius), des gadeliers alpins (Ribes alpinum), des saules (Salix spp.), des spirées du Japon (Spiraea japonica), de certains lilas (Syringa vulgaris et Syringa x hyacinthiflora) et des sureaux (Sambucus spp.).

Taille de rajeunissement - Recépage

Période de taille des arbustes feuillus

Taille d'entretien

Pour maximiser la floraison, les arbustes qui fleurissent sur le bois de l’année devraient être taillés tôt au printemps. Il s’agit essentiellement de végétaux à floraison estivale, tels que l’hydrangée arborescente (Hydrangea arborescens), la potentille ligneuse (Potentilla fruticosa) et la spirée du Japon (Spiraea japonica).

De leur côté, les arbustes qui fleurissent sur le bois de l’année précédente devraient être taillés immédiatement après la floraison. La plupart de ces végétaux ont une floraison printanière, comme le forsythia (Forsythia spp.), le seringat (Philadelphus spp.) et le lilas (Syringa spp.)

Les tiges mortes, malades, brisées ou endommagées doivent cependant être supprimées dès que leur présence est constatée. Les gourmands et rejets peuvent être supprimés en tout temps.

Taille de rajeunissement

Le moment le plus propice à la taille de rajeunissement est tôt au printemps, avant le débourrement. Il est aussi possible de pratiquer cette taille à l’automne, après la chute des feuilles. Il faut toutefois tenir compte du danger de gélivure pour les espèces peu rustiques.

Add this

Partager cette page