Menu global

Carnet horticole et botanique

Taille du rosier

Français
Rosier floribunda (Rosa 'Easy Going')
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Généralités

Le principal but de la taille est de maintenir la vigueur du rosier et de conserver sa forme harmonieuse. En limitant le nombre de tiges et de bourgeons, les rosiers portent des rameaux plus robustes et des fleurs en abondance.

Avant l'ouverture des bourgeons, taillez les rosiers pour rajeunir les tiges et pour obtenir un plant de forme équilibrée. Une bonne taille réduit l'incidence des maladies fongiques en laissant pénétrer l'air et la lumière jusqu'au centre de la plante. Il faut tailler les tiges au-dessus d'un bourgeon pointant vers l'extérieur de façon à libérer le centre de l'arbuste.

Période favorable

Sous notre climat, il est inutile de tailler à l'automne sauf si on doit installer une protection hivernale ou déplacer le rosier. Les tailles importantes doivent être faites au printemps, au débourrement des bourgeons. Après juillet, éviter les tailles sévères qui stimulent la croissance de jeunes pousses peu résistantes à l'hiver. La période idéale varie selon le type de rosier.

Rosier remontant (à floraison perpétuelle)

La taille principale s'effectue tôt au printemps, avant la floraison. Au cours de la saison de croissance, tailler les fleurs fanées assure une floraison continuelle. Une coupe faite au-dessus de la 1re ou 2e feuille à cinq folioles favorise le développement d'une tige florale. Choisir une tige assez vigoureuse pour supporter la nouvelle fleur.

Rosier non remontant (à floraison unique)

La taille s'effectue en été, après la floraison, pour ne pas compromettre la floraison de l'année. Au printemps, il faut cependant éliminer le bois malade ou endommagé par le gel. Une taille de rajeunissement, au printemps, ne nuit pas à la santé du rosier mais compromet la floraison de l'année.

Taille d'entretien annuelle

Au printemps, éliminer le bois noirci par le gel, blessé ou malade. Rabattre le vieux bois, les tiges sans vigueur et celles qui se croisent. Dès leur apparition, éliminer les pousses inutiles (rejets, drageons) qui émergent sous le point de greffe ou sur les racines.

Technique

Couper les tiges au-dessus d'un bourgeon qui pointe vers l'extérieur et faire une coupe nette. Libérer le centre de l'arbuste. Pour éviter la propagation des maladies, désinfecter régulièrement le sécateur avec de l'alcool à 70 % (alcool à friction).

La taille appliquée selon le type de rosier

Types de rosiers Taille de formation (à la plantation) Taille d’entretien (années suivantes) Taille de rajeunissement
Hybride de thé Choisir 3 tiges de même calibre formant un triangle. Tailler au-dessus du 3e ou du 4e bourgeon pointant vers l'extérieur.

Au printemps

Conserver 4 tiges avec 4 à 5 bourgeons par tige.

Après 8 ou 10 ans

Éliminer le tiers du bois.

Floribundas et grandifloras Choisir 4 tiges de même calibre formant un vase. Tailler au-dessus du 4e ou du 5e bourgeon pointant vers l'extérieur.

Au printemps

Conserver 5 tiges avec 5 à 6 bourgeons par tige.

Après 8 ou 10 ans

Éliminer le tiers du bois.

Rosiers arbustifs et miniatures Tailler les extrémités des tiges pour permettre une bonne ramification et une forme équilibrée.

Au printemps

Conserver les tiges saines et bien orientées; réduire le bois environ du tiers.

Après 5 ans

Rabattre quelques vieilles tiges jusqu'au sol.

Rosiers grimpants

Tailler les extrémités des tiges au-dessus d'un bourgeon extérieur.

Palisser les tiges sur un treillis durant la saison de croissance.

Au printemps

Tailler l'extrémité des charpentières; tailler les petites tiges latérales en conservant 2 ou 3 bourgeons; disposer les branches en éventail sur le treillis.

Après 5 ans

Rabattre quelques vieilles tiges jusqu'au sol; les remplacer par de jeunes tiges de l'an passé pour ne pas créer de vide sur le treillis.

Add this

Partager cette page