Menu global

Carnet horticole et botanique

Terreau, contenants et empotage

Français
Saintpaulia 'Match Mate'
Credit: Jardin botanique de Montréal

Terreau

Le choix du terreau doit se porter sur un substrat léger et très aéré qui présente une bonne rétention de l'eau et des éléments minéraux. Les amateurs préfèrent généralement utiliser les mélanges sans terre, à base de mousse de tourbe. Ces derniers n’exigent pas de pasteurisation. Sinon, le mélange plus traditionnel se compose d'une partie de terre, d'une partie de mousse de tourbe et d'une partie de sable. Après avoir mélangé les différents composants, il faut ajouter quelques amendements, comme de la chaux pour corriger l'acidité, et de l'os moulu pour fournir une source de phosphore organique. Il est préférable de pasteuriser le terreau au four pour détruire les agents pathogènes éventuels. Régler la température à 82 °C pendant 30 minutes ou plus.

Contenants et empotage

Parmi les contenants qui conviennent à la culture du saintpaulia, les pots de plastique semblent jouir de la faveur populaire. Les pots de terre cuite ont le désavantage d’accumuler progressivement des sels sur le rebord. Les pétioles qui y reposent développent des lésions qui dégénèrent en pourriture.

Le saintpaulia peut demeurer longtemps dans un pot de même diamètre. On le cultive généralement dans un contenant de 6,5 à 7,5 cm. La plante devrait atteindre un diamètre équivalent à trois fois celui du pot. Lorsque le rempotage devient indispensable, on choisit un contenant à peine plus grand et on effectue l’opération au printemps. Les pétioles étant fragiles, il est recommandé de laisser flétrir légèrement la plante avant de la sortir de son pot. Mentionnons que de nombreuses personnes qui ont de la difficulté à faire fleurir leurs plantes les cultivent dans des pots trop grands.

Add this

Partager cette page