Menu global

Carnet horticole et botanique

Texture du sol

Français
Transplantation d'hémérocalles.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)  

La texture du sol fait référence à la taille et à la proportion des particules minérales qui le composent. Plus spécifiquement, elle réfère à la proportion de sable, de limon et d'argile contenus dans le sol.

Le sable est la plus grosse de ces trois particules. Il est facilement visible à l'œil nu. L'argile, par contre, est beaucoup plus fine. Pour l'observer, il faut utiliser un microscope électronique. Le limon se situe entre ces deux extrêmes.

Selon le pourcentage de chaque fraction minérale, il est possible de regrouper les sols en quatre groupes : sols sableux, sols limoneux, sols argileux et sols loameux. Chacun de ces groupes possède des caractéristiques qui lui sont propres.

Sols sableux (sols légers, terres jaunes)

Les sols sableux sont principalement constitués de sables grossiers. Ces sols se travaillent bien et se réchauffent rapidement au printemps. Ils offrent une bonne aération et un bon drainage, mais ils sont sujets au lessivage (eau et minéraux). Ils sont généralement pauvres en éléments nutritifs et ont tendance à être acides.

Sols limoneux

Les sols limoneux sont surtout formés de sables fins et de limons. On dit de ces sols qu'ils sont « battants », c'est-à-dire qu'ils ont tendance à former une croûte en surface sous l'effet des pluies et des arrosages, ce qui les rend imperméables à l'eau et à l'air. Ils se colmatent aussi très facilement, ce qui a pour effet d'asphyxier les racines des végétaux et les organismes vivants du sol.

Sols argileux (sols lourds, sols glaiseux)

Les sols argileux contiennent plus de 25 % d'argile. Ce sont généralement des sols riches qui retiennent bien l'eau et les éléments nutritifs. Ils sont toutefois mal aérés, mal drainés et ils ont tendance à être alcalins. De plus, ils sont difficiles à travailler, ils se réchauffent lentement au printemps et ils se compactent facilement.

Sols loameux (loams, terres franches, sols moyens)

Les sols loameux sont constitués d'environ 40 à 60 % de sable, 30 à 50 % de limon et 15 à 25 % d'argile. Ce sont d'excellents sols de culture, car ils présentent un bon équilibre du point du vue de l'aération, du drainage et de la rétention de l'eau et des éléments nutritifs. Ils sont également très fertiles. Ces sols conviennent à la plupart des cultures.

Au Québec, on rencontre surtout des sols argileux et sableux; les sols limoneux et loameux y sont plutôt rares.

Il est possible de corriger les défauts des sols sableux, argileux et limoneux en améliorant leur structure et en corrigeant leur pH au besoin. En ce qui a trait aux sols loameux, il s'agit de maintenir ou d'améliorer leurs propriétés en ajoutant régulièrement de la matière organique.

Add this

Partager cette page