Menu global

Trinh Xuan Thuan

Français

Le big bang et après : la place de l’homme dans l’Univers 

 Après que Copernic, en 1543, eut délogé la Terre de sa place centrale dans l'Univers, les découvertes scientifiques n'ont cessé de réduire la place de l'homme dans le cosmos, à la fois dans l'espace et dans le temps. Il s’en est suivi un désenchantement du monde, qui fait écho au fameux cri d'angoisse de Pascal : « Le silence éternel des espaces infinis m'effraie ». 

Selon Trinh Xuan Thuan, la cosmologie moderne enchante à nouveau le monde. Elle a redécouvert l'ancienne alliance entre l'homme et le cosmos : nous sommes tous des poussières d'étoiles. Elle a démontré que l'Univers a été réglé de façon extrêmement précise pour permettre l'émergence de la vie et de la conscience. Si l’Univers est si grand, c’est pour accommoder la présence d’un observateur qui va s’émerveiller devant sa beauté, son harmonie et sa complexité, et lui donner un sens.  

La conférence du 3 novembre 2010 de Trinh Xuan Thuan à Montréal a reçu l’appui financier du Consulat général de France à Québec et de la Fédération des astronomes amateurs du Québec.

Add this

Partager cette page