Menu global

Un concours international

Français
Planétarium Rio Tinto Alcan en construction - janvier 2012
Credit: Espace pour la vie (Marc Jobin)

Dans une optique d’excellence, un concours d’architecture de portée internationale a été lancé par le comité exécutif de la ville de Montréal en octobre 2008, en conformité avec les exigences de l’Ordre des architectes du Québec. Les concepts présentés devaient inclure d’importants critères, dont :

  • Deux théâtres des étoiles 
  • Une superficie brute de 8000 m2
  • La certification LEED visée : PLATINE

Le concours s’est déroulé en deux étapes :

  1. Un appel d’offres public a invité les firmes d’architectes à déposer anonymement un concept architectural du nouveau planétarium. Soixante-et-une (61) firmes d’architectes ont déposé une proposition de concept. Un jury de dix membres (composés entre autres, d’architectes, d’un expert école, d’un expert en design, d’un expert LEED et d’un expert en muséographie) ont évalué les propositions et recommandé cinq projets.
  2. Les cinq finalistes (Atelier Big City et L'ŒUF; Cardin + Ramirez & Associés architectes; Chevalier Morales architectes; Croft Pelletier architectes; Saucier + Perrotte architectes), entourés d’une équipe de spécialistes, ont développé leur concept.

Le même jury a recommandé une équipe lauréate, le consortium d'architectes Cardin Ramirez Julien + Aedifica associé à SNC Lavalin, Dupras Ledoux ingénieurs et Fauteux Associés Architectes Paysagistes pour la deuxième étape du concours. Cette équipe interdisciplinaire comptait notamment des spécialistes en certification LEED au Québec et elle présentait un intérêt marqué pour des constructions favorisant les énergies renouvelables et le développement durable.