Menu global

  • 2 décembre 2022

L’ours blanc sur glaces éphémères, une oeuvre à voir au Quartier des spectacles pendant la COP15

  • Espace pour la vie
L’ours blanc sur glaces éphémères
Crédit photo : Équiterre
L’ours blanc sur glaces éphémères
  • L’ours blanc sur glaces éphémères
  • L’ours blanc sur glaces éphémères

Du 4 au 19 décembre, dans le cadre de la 15e Conférence de l’ONU sur la biodiversité (COP15) qui a lieu à Montréal, Espace pour la vie présente L’ours blanc sur glaces éphémères, une initiative artistique visant à sensibiliser la population à l'urgence de lutter contre le changement climatique, devant le 50, rue Ste-Catherine Ouest (Maison du développement durable) dans le Quartier des spectacles. Cette œuvre est un don d’Équiterre à Espace pour la vie.

Il s'agit d'un imposant ours blanc sculpté dans de la glace qui recouvre un squelette en bronze, grandeur nature. L'œuvre d’art exposée à l’extérieur fond progressivement pour révéler le squelette de bronze. La sculpture symbolise le changement climatique et ses impacts sur la destruction de l'habitat de l'ours blanc. Cette œuvre s’inscrit dans le cadre du Ice Bear project, de l’artiste britannique de renommée mondiale Mark Coreth, spécialisé dans la sculpture d’animaux en mouvement. Entre 2009 et 2015, cette oeuvre à été exposée à Copenhague, Londres, Vancouver, Montréal, Québec, Ottawa et Toronto.

Changement climatique et biodiversité nordique

L’ours blanc est une espèce indicatrice des changements de l’écosystème marin de l’Arctique. Il se nourrit principalement de mammifères marins, qui lui sont de plus en plus difficiles à chasser car la fonte de la glace fait disparaître la plateforme dont il a besoin. Ayant moins accès aux phoques, il s'est tourné vers ce qui est disponible sur terre, tel que des œufs d'oiseaux. Ce nouveau comportement aura certains impacts dont la réduction des populations d'oiseaux et des conséquences négatives sur la santé de l'ours, car les œufs sont trop riches en protéines pour lui.

L’ours blanc sur glaces éphémères se veut une métaphore sur l’importance d’agir pour vivre en harmonie avec la nature.

Fiche technique

  • Concepteur du Ice Bear Project et de l’oeuvre en bronze: Mark Coreth
  • Sculpteurs de glace à Montréal : Nicolas Godon et Laurent Godon
  • Poids de l’ours de glace : 6 000 kg
  • Poids du squelette de bronze : 550 kg

Logos COP15

Add this