Menu global

  • 14 décembre 2020

Planètes visibles à l'oeil nu - 14 décembre 2020

  • Planétarium Rio Tinto Alcan
Crédit photo : Sophie Desrosiers
Le ciel à l'oeil nu

Du 14 au 28 décembre 2020

Mercure est présentement trop proche du Soleil à l’aube et n’est pas aisément visible. La petite planète passe derrière le Soleil (conjonction supérieure) le 19 décembre, puis effectuera une très bonne apparition dans le ciel du soir entre le 10 et le 31 janvier.

Vénus est la brillante Étoile du matin qui brille de mille feux au-dessus de l’horizon sud-est en toute fin de nuit et à l’aube. L’écart entre Vénus et le Soleil rétrécit de plus en plus : la planète émerge après 6 heures du matin et atteint une dizaine de degrés de hauteur au sud-est avant le lever du Soleil. Le matin du 11 janvier, la mince Lune décroissante repose 4 degrés à droite de Vénus.

Mars s’éloigne de plus en plus de la Terre mais elle est encore remarquablement brillante. La planète rouge s’allume au crépuscule, une quarantaine de degrés au-dessus de l’horizon sud-est, culmine vers 19 heures à près de 55 degrés de hauteur en direction sud, et disparaît sous l’horizon ouest après 1h30 du matin. Le soir du 23 décembre, la Lune gibbeuse croissante passe 5 ½ degrés sous la planète rouge.

Jupiter s’allume au crépuscule en direction sud-ouest, une quinzaine de degrés au-dessus de l’horizon. La brillante planète géante disparaît sous l’horizon sud-ouest après 18h15. Remarquez également la présence toute proche de Saturne, nettement plus faible, et comment l’écart entre les deux planètes s’amenuise jusqu’au 21 décembre, alors qu’elles ne sont séparées que d’un dixième de degré! Le 16 décembre au crépuscule, le très mince croissant de Lune repose 6 degrés sous le couple Jupiter et Saturne ; le lendemain soir 17 décembre, le mince croissant lunaire brille 9 degrés à gauche du duo planétaire.

Saturne s’allume au crépuscule en direction sud-ouest, une quinzaine de degrés au-dessus de l’horizon, tout près de la très brillante Jupiter. Remarquez comme l’écart entre les deux planètes rétrécit jusqu’au 21 décembre, alors qu’elles ne sont séparées que d’un dixième de degré! Les deux planètes se couchent au sud-ouest après 18h15. Le 16 décembre au crépuscule, le très mince croissant de Lune repose 6 degrés sous le couple Jupiter et Saturne ; le lendemain soir 17 décembre, le mince croissant lunaire brille 9 degrés à gauche du duo planétaire.

Add this

Partager cette page