Menu global

  • 16 décembre 2019

Planètes visibles à l'oeil nu - 16 décembre 2019

  • Planétarium Rio Tinto Alcan
Crédit photo : Sophie Desrosiers
Le ciel à l'oeil nu

Du 16 au 30 décembre 2019

Mercure se trouve présentement dans le ciel du matin, mais trop proche du Soleil pour être aisément visible. La petite planète passe de l’autre côté du Soleil (conjonction supérieure) le 10 janvier, puis réapparaîtra deux semaines plus tard après le coucher du Soleil, bas à l’horizon ouest-sud-ouest.

Vénus est la brillante Étoile du soir qui brille de mille feux au sud-ouest peu après le coucher du Soleil et jusqu’à son coucher après 18h30. Le 28 décembre au crépuscule, le mince croissant lunaire repose à moins de 3 degrés sous Vénus.

Mars émerge au-dessus de l’horizon est-sud-est vers 5 heures du matin, plus de deux heures et demie avant le lever du Soleil. Cherchez la planète rouge aux premières lueurs de l’aube, avant que le ciel ne devienne trop brillant. Le matin du 23 décembre, le mince croissant de Lune repose à 5 degrés de la planète rouge, un peu plus bas et sur sa gauche.

Jupiter est maintenant trop près du Soleil et n’est pas visible. La planète géante passe derrière le Soleil (conjonction) le 27 décembre et réapparaîtra à l’aube après la mi-janvier.

Saturne se rapproche du Soleil et devient de plus en plus difficile à repérer au crépuscule, très bas à l’horizon sud-ouest. On perd de vue la planète anneaux dans les lueurs du Soleil couchant au cours des derniers jours de décembre. Saturne passera derrière le Soleil (conjonction) le 13 janvier et réapparaîtra à l’aube en février.

Add this

Partager cette page