Menu global

  • 22 avril 2020

Planètes visibles à l'oeil nu - 20 avril 2020

  • Planétarium Rio Tinto Alcan
Crédit photo : Sophie Desrosiers
Le ciel à l'oeil nu

Du 20 avril au 4 mai 2020

Mercure est présentement trop près du Soleil et n’est pas visible. La petite planète passe de l’autre côté du Soleil (conjonction supérieure) le 4 mai et réapparaîtra dans le ciel du soir à la mi-mai.

Vénus est la brillante Étoile du soir qui brille de mille feux à l’ouest, dès le coucher du Soleil et jusqu’à ce qu’elle disparaisse à son tour sous l’horizon ouest-nord-ouest après 23 h 30. À la tombée de la nuit, Vénus apparaît d’abord à une trentaine de degrés de hauteur, mais de moins en moins haut au fil des semaines, à mesure que l’écart entre la planète et le Soleil diminue. Le soir du 26 avril, le mince croissant lunaire passe à 7 degrés à la gauche de Vénus.

Mars émerge au-dessus de l’horizon est-sud-est après 3 h 30 du matin. À l’aube, on retrouve la planète rouge plus de 15 degrés au-dessus de l’horizon sud-est. Mars se déplace rapidement par rapport aux étoiles d’arrière-plan. La planète rouge s’éloigne maintenant de Saturne et Jupiter (à sa droite) : remarquez comment l’écart qui les sépare change de jour en jour. Le 15 mai, en fin de nuit et à l’aube, la Lune décroissante repose 4 degrés sous Mars, bas au sud-est en fin de nuit et à l’aube.

Jupiter est visible bas à l’horizon sud-est après 2 h 30 du matin. À l’aube, la planète géante brille à une vingtaine de degrés de hauteur au sud-sud-est. Remarquez également la présence de Saturne, quelques degrés à sa gauche, et de Mars, un peu plus à gauche de Saturne. Le matin du 12 mai, la Lune gibbeuse décroissante repose 3 degrés en bas et à droite de Jupiter et complète un triangle avec Saturne un peu plus loin à gauche.

Saturne est visible bas à l’horizon sud-est après 2 h 30 du matin, quelques degrés seulement en bas et à gauche de le brillante Jupiter. À l’aube, Saturne brille à une vingtaine de degrés de hauteur au sud-sud-est. Remarquez également la présence de Mars, un peu plus bas sur sa gauche, qui s’éloigne de jour en jour. Le matin du 13 mai, la Lune gibbeuse décroissante repose 7 degrés en bas et à gauche de Saturne et dessine un long triangle avec Jupiter quelques degrés plus haut à droite.

Add this

Partager cette page