Menu global

Balados jeunesse Espace pour la vie - Transcription ASTRO-BIEN - Épisode 5 : Les nébuleuses

Français
Astro-bien - Balados jeunesse

Balados jeunesse ASTRO-BIEN - Épisode 5 : Les nébuleuses

Accéder au balado

NARRATRICE – Bonjour à tous, petits et grands! Que diriez-vous de faire un saut dans l’espace, d’aller briller avec les étoiles? Vous pourrez saluer les astronomes qui vous regardent depuis la Terre à travers leurs télescopes perceurs de mystère, ça fait rêver hein? Mais tout d’abord, allons faire un tour du côté de Montréal, dans un quartier charmant qui attire de nombreux touristes adeptes des réseaux sociaux, qui s’amusent à tout photographier autour d’eux. Michel Vadeboncœur, fondateur de l’agence de voyages Astro-bien, qui vend des séjours à petit prix dans l’espace, est très joyeux à l’idée d’accueillir son neveu Naoto, 18 ans, qu’il n’a plus vu depuis longtemps, car il a grandi au Japon.

Bruit de porte qui s’ouvre

MICHEL – Ah, Naoto, mon petit neveu Naoto! Je suis tellement content de te voir!

NAOTO – Excuse-moi mononcle, je suis en train de faire un story sur « Instatokbook », je termine et je suis à toi!

MICHEL – Ah… Euh oui, d’accord, j’ai rien compris, mais termine, termine!

NAOTO – « … Donc, continuez à me suivre, parce que je suis sur un gros projet et je vous réserve la surprise. Restez à l’affût. » C’est bon, c’est fini.

MICHEL – Gros projet? Comme c’est excitant! Quel gros projet?

NAOTO – Ouais, un truc énorme qui va me rapporter plein d’« influensuiveurs ». Je suis très content de te voir mononcle.

MICHEL – Ah wow, c’est euh… « coolicool »... Parle-moi de toi! Oh, ça fait tellement longtemps qu’on ne s’est pas vus! Tu fais quoi en ce moment?

NAOTO – Oh, je suis un influenceur, c’est mon travail! J’ai deux millions d’abonnés sur « Instatokbook », mais il m’en faut plus. Et c’est ça mon projet, c’est pour ça que j’ai besoin de toi.

MICHEL – Ah? Tu veux visiter une planète?

NAOTO – Une planète? Pfff... Non, les planètes c’est dépassé depuis longtemps, moi il faut que j’aille prendre des photos dans une nébuleuse. C’est grandiose et beau… Imagine les millions de « j’aime »!

MICHEL – Une nébuleuse? Euh… Mais j’ai pas de voyages prévus dans les nébuleuses! Une nébuleuse c’est un grand nuage de gaz diffus, de plasma et de poussière interstellaire! C’est très compliqué d’aller visiter ça! Où as-tu trouvé une idée pareille?

NAOTO – J’ai fait des recherches, et les couleurs sont tellement magnifiques qu’elles n’ont pas besoin de filtres. Je veux être le premier influenceur avec un arrière-plan de nébuleuse sur ma photo de profil, ça va faire de moi une légende.

MICHEL – Attends, j’ai plein d’autres choses à te proposer! Regarde, j’ai envoyé une famille dans le système de Trappist-1, ils ont adoré! J’ai eu aussi de très bons retours de mes clients sur Uranus et Vénus, tu veux voir des photos de leurs voyages?

NAOTO – Tu sais quoi? Je crois que tu ne connais pas bien les nébuleuses, et c’est pour ça que tu as peur de m’envoyer là-bas!

MICHEL – Bien sûr que non, je connais très bien les nébuleuses! Comme par exemple, euh, euh... la nébuleuse de la Girafe, la nébuleuse de la Casserole? Non, de la Poêle à frire… J’ADORE, elle est vraiment belle...

NAOTO (en se moquant) – Bon, tu as aucune idée de ce que c’est une nébuleuse. Il faut remédier à ça. Et les nébuleuses les plus connues sont celles du Crabe, du Papillon, et de la Tarentule. Suis-moi!

MICHEL – Mais oui, j’le savais... (bruits d’une ouverture de porte, de pas, puis d’un moteur qui se met en route) NAOTO, mais qu’est ce que tu fais avec cette fusée? Descends de là tout de suite!.

NAOTO – Ben on y va ensemble. (bruits de bip) Allez embarque. Je sais comment ça fonctionne, j’ai regardé un tuto sur Internet.

MICHEL – Mais n’importe quoi, on ne va nulle part! Et puis tu fais n’importe quoi, c’est pas comme ça qu’on fait décoller une fusée. (nouveaux bruits de bips) Il faut faire ça, ceci, et cela. (la porte se referme derrière lui)

NAOTO – Et ce bouton-là, c’est pour le décollage?

MICHEL – Oui, mais n’appuie surtout pas! (bruit de décollage)

NAOTO – Et c’est parti! Direction nébuleuse!

MICHEL (paniqué) – Oh non, c’est pas vrai! Mais pourquoi tu as appuyé sur le bouton? (bruit de fusée qui s’envole de la Terre)

NAOTO – Je fais ça aussi pour toi mononcle! Tu envoies plein de gens dans l’espace, mais tu n’y vas jamais! Il faut vivre! Tu vas voir, les nébuleuses c’est fantastique!

MICHEL (en colère) – Mais je te le répète encore une fois, je connais très bien, je préfère les planètes, c’est tout… (arrêt de la fusée)

NAOTO – Ah! Voilà déjà la première nébuleuse que je voulais voir, celle du Crabe!

MICHEL (change de ton, admiratif) – Wow... (reprend son sérieux) Euh oui oui, c’est vrai que c’est joli! Les couleurs sont intéressantes il faut avouer, surtout ce gaz bleuté avec ces filaments rouges et dorés. En fait, on dirait un peu une éponge!

NAOTO – Une éponge? T’as pas mieux comme comparaison? C’est quand même plus un bijou qu’une éponge!

MICHEL – M’ouais, si tu veux... Regarde au centre de la nébuleuse, c’est quoi? (reprend son air sérieux) Je sais ce que c’est hein, mais c’est pour te tester.

NAOTO – Haha, mais oui bien sûr! Ça mononcle, c’est l’étoile à Neutron de la nébuleuse du Crabe, un pulsar, le reste d’une ancienne étoile. Car cette nébuleuse est composée des restes d’une supernova! Comme tu le sais, mononcle, une supernova c’est l’explosion d’une étoile massive, qui peut faire huit à dix fois la masse de notre Soleil!

MICHEL – Mais c’est très dangereux ça!

NAOTO – Ne t’en fais pas, elle a eu lieu y’a longtemps. Ce qui est fou, c’est qu’une petite cuillère à soupe de cette étoile à neutron a la même masse que la Terre!

MICHEL – Fascinant… Euh j’veux dire, mais oui oui je connais, c’est bien ça, tu as raison. Par contre, elle tourne vraiment très vite sur elle-même cette étoile, ça me donne le tournis!

NAOTO – Ouais, d’après ce que je viens de lire sur le site de la NASA… il semblerait que….

MICHEL – Attends, tu as accès à Internet ici là? Dans l’espace?

NAOTO – Oui, j’ai un super forfait. Donc elle tourne sur elle-même plusieurs dizaines de tours par seconde, et émet un fort rayonnement électromagnétique à partir de ses pôles. Tu veux bien faire une photo de moi, ce sera plus sympa qu’un selfie!

MICHEL – Ah oui, mais attends je ne vais pas prendre de photo maintenant, y’a des trucs qui gâchent le paysage.

NAOTO – De quoi? Oh, mais si, prends la photo, ce sont des écharpes de gaz qui vont se disperser dans le milieu interstellaire!

MICHEL – Ah d’accord! Je le savais hein… (clic) C’est bon, on peut rentrer?

NAOTO – Non, direction la nébuleuse du Papillon. (bruit de fusée) Là voilà! Dites-donc, elle est rapide cette fusée!

MICHEL (énervé) – Bah oui, qu’est-ce que tu crois... (changement de ton) Oh que c’est mignon! Elle a vraiment la forme d’un papillon!

NAOTO – Oui, oui ou… d’un sablier! Les photos vont être incroyables! Mais ça aussi tu le savais déjà, n’est-ce pas?

MICHEL (émerveillé) – B… Bien sûr! Et cette forme est évidemment due à… à…

NAOTO (coupe la parole) – Au disque équatorial particulièrement dense qui l’entoure, composé de gaz et de poussière? Et tu allais certainement dire que la couleur rouge de la nébuleuse vient de l’hydrogène ionisé.

MICHEL – Oui, mais ne me coupe pas la parole enfin! Et je crois vraiment qu’il faudrait rentrer, tu ne trouves pas qu’il fait un peu chaud?

NAOTO – C’est normal, après tout, les nébuleuses comme celles du Crabe et du Papillon trouvent leur origine dans la surchauffe du cœur d’une étoile en fin de vie! Et c’est pour ça qu’elles se mettent à gonfler, gonfler, gonfler…

MICHEL – Comme après une bonne poutine oui…

NAOTO – Mais contrairement à la nébuleuse du Crabe, qui résulte de l’explosion d’une étoile, BOUM!, celle au cœur de la nébuleuse du Papillon a gonflé jusqu’à s’évanouir lentement dans l’espace, PFIOU! On fait la photo? (silence de Michel) Eh oh mononcle, tu es dans la lune?

MICHEL – Euh non, dans le papillon plutôt, héhé! (remarque que Naoto ne rit pas) Bon j’avoue que ce n’était pas mon meilleur jeu de mots, mais qu’est ce que c’est beau, il y a de quoi être rêveur!

NAOTO – M’ouin, mais le seul truc qui me dérange un peu avec la nébuleuse du Papillon, c’est qu’elle est le résultat de l’explosion d’une étoile moyenne, et le mot « moyenne », en hashtag, c’est pas terrible. Alors que « supernova » c’est franchement mieux.

MICHEL – Ne dis pas des bêtises comme ça enfin, elle est magnifique cette nébuleuse, impossible que quelque chose la dépasse en termes de beauté! Ne bouge pas, souris, dis fromage! (clic)

NAOTO – Attends de voir la nébuleuse de la Tarentule, ça va te séduire! (bruit de fusée en déplacement)

MICHEL – Oh, mais regarde ce papillon, je suis trop triste de le quitter! Oh, et la lumière blanche de son centre, tu as vu? Plus on éloigne le regard vers les ailes, plus les couleurs rougissent! Et on distingue mieux les volutes de gaz! Tu es sûr de vouloir aller ailleurs?

NAOTO – Fais-moi confiance! (bruit de fusée qui part) Nous y voici! (remarque le silence de son oncle) Mononcle, mononcle, ça va? Tu ne dis rien pour une fois!

MICHEL – Je… je... J’suis sans mot. C’est la plus belle et gigantesque chose que j’ai vue dans ma vie.

NAOTO – Haha, je te l’avais dit. Voici, la nébuleuse de la Tarentule. Enfin, une partie. C’est une pouponnière d’étoiles, là où elles naissent! Ses régions sont gigantesques, de plusieurs centaines ou milliers d’années-lumière. C’est la plus grande nébuleuse connue et le taux de formation d’étoile y est plus élevé que n’importe où dans notre galaxie, je ne pouvais pas passer à côté.

MICHEL – Ça brille de partout… Regarde les couleurs, y’a des couleurs qui n’existent même pas sur Terre. Tu as vu ce bleu éclatant?

NAOTO – Ben oui ça c’est normal, les étoiles nouvellement formées ont différentes couleurs, mais on voit surtout les plus grosses et brillantes. Elles éclairent le gaz et la poussière autour d’elles, ce qui donne ces douces couleurs roses là-bas.

MICHEL – Oh oui! Ce rose est magnifique…

NAOTO – Oui oui, c’est vrai que je l’aime beaucoup aussi, elle sera parfaite pour mes photos. C’est là que naissent les étoiles, et c’est là aussi que je naitrais en tant que star.

MICHEL – Oh, comme c’est adorable, j’ai l’impression d’être dans une maternité, j’aurais dû ramener des fleurs!

NAOTO – Elles ne naissent pas comme nous mononcle! Ce sont de gigantesques nuages de gaz et de poussière qui s’effondrent sur eux-mêmes puis qui forment de nouvelles étoiles par centaines, voire par milliers. (bruit de fusée

MICHEL – Mais qu’est ce que tu fais, tu t’en vas?

NAOTO – Non, je recule un peu pour mieux voir les voiles de gaz si léger. Il faut s’en tenir à distance pour qu’elles se détachent sur l’arrière-plan de ciel noir.

Petite musique dramatique

MICHEL – Bon, je t’avoue Naoto, peut-être que j’ai un peu exagéré mes connaissances sur les nébuleuses… Et que j’avais peur de ne pas paraître aussi expert que toi, je ne voulais pas perdre ton respect.

NAOTO – Ah, tu sais, il ne faut pas avoir honte de ne pas savoir!

MICHEL – Tu as raison, et il n’est jamais trop tard pour apprendre de nouvelles choses, peu importe notre âge! Surtout que la jeunesse peut aussi nous enseigner beaucoup! (Musique dramatique) Mais où as-tu appris à être aussi sage, Naoto?

La musique dramatique s’arrête drastiquement

NAOTO – Oh, c’est juste des trucs que j’ai lu dans un livre de développement personnel.

MICHEL (déçu) – Ah d’accord…

NAOTO – On prend un selfie à deux?

MICHEL – Avec plaisir! Tu n’as pas honte de moi?

NAOTO – Jamais de la vie, tu es le plus cool des oncles! (clic)

MICHEL – Wow, tu vas être l’influenceur le plus célèbre du monde…

NAOTO – Oh! Non. Je viens de voir sur mon cellulaire, deux autres influenceurs viennent de partager des photos de nébuleuses sur « Instatokbook », ça n’a plus aucun intérêt.

MICHEL – Mais c’est terrible!

NAOTO – Oh non, ne t’en fais pas, c’est Internet, tout va très vite! Et puis j’ai une belle photo avec toi, c’est le principal! Allez, on retourne sur Terre.

MICHEL – Oh bah si ça ne te dérange pas, je préfèrerais rester encore un peu ici!

NAOTO – Heille mononcle, ça me tenterait de travailler avec toi. T’en penses quoi?

MICHEL – Oh oui ça me ferait plaisir ça!

Fin

Add this

Partager cette page