Blogue

Beau succès au Biodôme : naissance de trois poussins gorfous sauteurs du Nord!

Gorfou sauteur du Nord et son bébé
Credit: Espace pour la vie
Gorfou sauteur du Nord et son bébé
Beau succès au Biodôme : naissance de trois poussins gorfous sauteurs du Nord!

Les mois d'octobre et novembre 2016 ont vu des évènements heureux se produire dans la colonie de manchots du Biodôme avec la naissance de trois gorfous sauteurs du Nord. Et voilà que, depuis le 24 novembre, deux de ces poussins – alors âgés respectivement de 34 et 33 jours – ont été retirés de l'habitat pour commencer leur programme d'entraînement biomédical. Comme ils s'aventuraient maintenant à l'extérieur du nid et que la pousse des plumes n'était pas terminée, il fallait aussi penser à leur sécurité et les protéger des agressions ou d'une noyade possible. Ces nouveaux poussins marquent un succès pour le Biodôme et un pas en avant pour la sauvegarde de l'espèce en captivité! 

Gorfous en danger

Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le gorfou sauteur du Nord est une espèce menacée en nature. Les multiples causes de son déclin incluent le prélèvement des œufs et des adultes jusqu'aux années 1950, la prédation par des animaux sauvages et domestiques sur les îles où niche l’oiseau, la diminution de ses ressources alimentaires due à la pêche intensive et possiblement, certains impacts découlant des changements climatiques. 

Programme rouge

En captivité, le gorfou sauteur du Nord est également en difficulté. Selon le système d’inventaire zoologique SPECIES360 (autrefois ISIS), seulement 12 institutions, dont quatre en Amérique du Nord et huit en Europe, gardent ce manchot. On ne compte que 31 gorfous sauteurs du Nord en milieux zoologiques nord-américains et seul le Biodôme reproduit l'espèce avec succès. Au cours des dernières années, l'Association américaine des zoos et aquariums (AZA) a géré cette  population captive grâce à un programme SSP rouge puisque sa démographie, son taux d'accroissement et sa diversité génétique sont faibles et ne garantissent pas sa pérennité. 

Penser à l'avenir

Les programmes SSP de l’AZA visent à maintenir à long terme des populations captives et génétiquement diversifiées de certains animaux grâce à des recommandations favorisant l’accouplement de certains individus. Les programmes SSP peuvent être catégorisés verts, jaunes ou rouges, selon la probabilité de survie à longue échéance de la population maintenue en captivité. Dans un programme rouge, les institutions participantes doivent obligatoirement respecter les recommandations de transfert de spécimens, qui ont pour but de former de nouveaux couples reproducteurs et ainsi d’augmenter l’effectif et la diversité génétique.

Précieux poussins

C'est pour cette raison que les poussins gorfous sauteurs du Nord nés au Biodôme en 2016 sont si précieux et donnent un peu d’espoir pour l'avenir. Depuis son ouverture en 1992, le Biodôme a vu naître 35 de ces oiseaux. De plus, l’un des rejetons nés cette année est issu d’un nouveau couple, formé par un mâle et une femelle provenant de deux zoos américains et transférés au Biodôme selon les recommandations du SSP. Ce bébé appartient donc à une nouvelle lignée qui contribuera à accroître la diversité génétique au sein de la population.

Inscrivez-vous aux communications Espace pour la vie pour recevoir notre infolettre mensuelle, de l'information pertinente sur les évènements de nos cinq musées, ainsi que des conseils provenant directement de nos experts.
Abonnez-vous à l'infolettre Espace pour la vie

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous