Blogue

Choisir un premier télescope

Lunette astronomique
Credit: Lucas Pezeta
Lunette astronomique
Choisir un premier télescope

Lorsqu’on débute en astronomie le choix d’un télescope est difficile, car il existe une vaste gamme d’instruments dont certains peuvent demander un investissement important. Voici quelques conseils pour s’y retrouver.

La patience est la clé du succès

Pratiquer un loisir comme l’astronomie exige de la patience. Passer de longues soirées et des nuits à scruter le ciel étoilé demande de prendre son temps. Commencez par admirer le ciel à l’œil nu avec un cherche-étoiles. Vous pourrez alors apprendre à reconnaître les constellations et voir si vous appréciez observer le ciel pendant une longue période.

Commencer avec des jumelles

Je suggère ensuite d’utiliser des jumelles qui sont un bon outil pour apprivoiser le ciel avec un équipement intermédiaire entre nos yeux et un télescope. De plus, les jumelles peuvent servir à d’autres usages que l’astronomie.

Pour débuter en astronomie, je recommande des jumelles 10 X 50. Le premier chiffre correspond au grossissement des jumelles et le second, au diamètre des lentilles.

Le diamètre, plus important que le grossissement

Ce qui est important en astronomie n’est pas le grossissement, mais le diamètre de l’ouverture de l’appareil. L’instrument concentre la lumière en un mince faisceau qui entre dans notre pupille pour former une image sur la rétine de notre œil. Plus son diamètre est grand, plus il y aura de lumière captée par l’instrument. L’image sera alors plus claire et on pourra utiliser un plus fort grossissement.

Une mise en garde s’impose ici : ne vous fiez pas aux capacités de l’instrument données par le fabricant. La plupart des fabricants fournissent des informations impressionnantes qui ne sont pas applicables lors de l’observation du ciel la nuit. Souvenez-vous que lorsqu’on grossit avec un instrument optique, l’image est plus sombre, car seule une partie du champ de vision est utilisé.

En astronomie, le grossissement maximal d’un télescope est équivalent à 2 fois le diamètre de l’ouverture de l’appareil en millimètre. Le diamètre est toujours fourni sur les emballages (parfois sous la forme D=xxx mm). Ainsi, un instrument de 60 mm d’ouverture donnera un grossissement de 120 X environ.

Un premier instrument

En terminant, il existe maintenant un télescope pour débutant fabriqué par la compagnie Celestron (une excellente référence en astronomie) : le Celestron FirstScope. Il s’agit d’un télescope de 76 mm d’ouverture qui s’installe sur une table et qui se manipule très facilement. Son prix est de seulement 70 $. Pour débuter en astronomie, c’est sans contredit le meilleur rapport qualité/prix.

Si vous désirez un instrument sur trépied, une lunette astronomique de 60 mm d’ouverture est l’outil idéal pour débuter. Ce type d’instrument se vend environ 150 $ et reste abordable. Pour les mordus, un télescope de 150 mm ou même 200 mm peut combler vos besoins. Mais il faudra débourser souvent plus de 1 000 $ pour un instrument de qualité. Je ne le suggère qu’à ceux qui ont déjà de l’expérience et qui ont développé une passion pour l’astronomie.

Il me reste maintenant à vous souhaiter de faire de belles observations et découvrir les richesses du ciel étoilé.

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous