Blogue

Comment se retrouver dans le labyrinthe étoilé?

Constellation de Cassiopée, © NASA
Comment se retrouver dans le labyrinthe étoilé?

Tout est prêt pour les vacances. Les sacs à dos sont pleins. Le matériel de camping est en bon état. Mais n’auriez-vous pas oublié quelque chose? Avez-vous le matériel nécessaire pour observer le ciel étoilé?

Le cherche-étoile : le guide de vos soirées d’été

Il suffit de peu pour identifier et se repérer parmi les constellations estivales. Un cherche-étoile et une lampe de poche. Le cherche-étoile est d’abord et avant tout une projection du ciel étoilé visible sous une latitude donnée. Il faut donc bien s’assurer que ce dernier est valide sous la latitude désirée. Pour présenter le ciel visible à une date et une heure précises, le cherche-étoile est muni d’un masque transparent rotatif de forme ovale qui tourne généralement au-dessus de la carte du ciel. La forme ovale délimite la portion du ciel étoilé visible au moment choisi. Le repérage s’effectue ensuite en identifiant les points cardinaux sur le cherche-étoile et sur le lieu de l’observation. La précision n’est pas trop importante, mais il faut au moins connaître la direction générale du Nord céleste. Pour certains observateurs, trouver une constellation à la fois sur le cherche-étoile et dans le ciel étoilé permet aussi de se repérer adéquatement. Mais cela exige une certaine aisance parmi les étoiles. Une fois que vous êtes situés dans le temps et l’espace, l’observation et le repérage des constellations peuvent débuter.

Le Triangle d’été regroupe les constellations dominantes

Pendant l’été, les constellations dominantes se retrouvent dans le Triangle d’été. Elles sont au nombre de trois : le Cygne, la Lyre et l’Aigle. La figure créée en reliant entre elles les étoiles les plus brillantes de chacune de ces constellations dessine un immense triangle ou la lettre V, pour vacances. La Voie Lactée, qui est difficile à détecter à l’œil nu à moins de profiter d’un ciel très noir, traverse le triangle formé par les trois constellations. Une fois identifiée cette grande région dans le ciel, l’identification des autres constellations devrait être plus aisée. En rafale, tentez de trouver les constellations d’Hercule, du Sagittaire et de Cassiopée. Un défi fort intéressant!

La carte du ciel à apporter dans vos valises

Si vous êtes dans l’impossibilité de trouver un cherche-étoile avant vos vacances, une carte du ciel dessinée pour la bonne période de l’année et une heure précise de la nuit peut s’avérer utile. À chaque saison et mois, le Planétarium de Montréal produit de telles cartes et elles sont disponibles sur le site Internet. Elles vous permettront de vous repérer aussi bien que le cherche-étoile. Pour les plus audacieux, une multitude de sites Internet fournissent des cartes du ciel étoilé ou un logiciel vous permettant de construire vos propres cartes (voir par exemple http://www.cherche-etoiles.ca). Mais transporter un ordinateur en vacances, surtout en camping, peut s’avérer inadéquat ou complexe! Bien que les nuits soient courtes en été, nous vous souhaitons de bonnes observations du ciel. Bonne chance!

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous