Blogue

Donnez-leur un coup de pouce!

Vélo attaché à un tronc d'arbre
Donnez-leur un coup de pouce!

Comparés à leurs congénères forestiers, les arbres de ville, et plus particulièrement ceux de rue, mènent une existence pénible. Souvent considérés comme de simples poteaux et stressés par des conditions extrêmes – espace de croissance restreint, sol pauvre et compacté, pollution, chaleur intense, manque d’eau, blessures –, leur espérance de vie est considérablement réduite.

Bien que les arbres de rue soient de responsabilité municipale, vous pouvez contribuer à leur bien-être en suivant ces conseils pratiques.

Protection du tronc

Évitez d’y cadenasser votre bicyclette, d’y fixer des objets (affiches, décorations) ou d’y appuyer divers matériaux. Ces gestes causent des blessures qui deviennent des portes d’entrée pour les maladies et les ravageurs. Les arbres blessés voient leur longévité diminuée et peuvent même en mourir.

Attention aux sacs d’ordures

Ne déposez pas vos sacs de déchets dans les carrés d’arbres : perforés ou déchirés, les produits qu’ils contiennent peuvent contaminer le sol.

Dommages causés par les chiens

Ne laissez pas votre chien uriner sur le tronc des arbres ou à leur pied. L’urine endommage l’écorce et les racines en raison de son acidité, de sa concentration élevée en urée et en ammoniac, et de sa teneur en sels. Les pipis de chiens répétés entraînent le dépérissement des arbres. Ramassez aussi les excréments laissés par votre toutou.

Utilisation des carrés d’arbre

Avant de jardiner dans un carré d’arbre, communiquez avec votre arrondissement ou municipalité pour connaître les règlements en vigueur. En raison de la proximité de la rue, toutes sortes de contaminants peuvent se retrouver dans le sol et sur les végétaux. Il est donc sage d’éviter de cultiver des plantes alimentaires et d’opter plutôt pour des vivaces ou des annuelles ornementales capables de résister aux conditions difficiles – ombre et sécheresse – souvent présentes sous un arbre de rue.

Des racines qui ont besoin d’air

Évitez de rehausser ou d’abaisser le sol au pied des arbres, ou de le compacter, car les racines « respirent ». N'ajoutez jamais plus de 15 cm de terre ou de compost sur les racines pour ne pas les asphyxier. Laissez également une zone dégagée d’environ un mètre autour du tronc pour éviter les risques de pourriture du collet (base du tronc).

Pendant les canicules

Arrosez l’arbre de rue situé devant votre résidence en profondeur, une fois par semaine, idéalement tôt le matin ou en début de soirée. En tout temps, respectez la réglementation municipale sur l’usage de l’eau.

Nourrir le sol

Épandez annuellement un peu de compost dans le carré d’arbre, en l’incorporant légèrement. L’application de quelques centimètres de paillis organique (paillis de cèdre, bois raméal fragmenté, etc.) aidera à préserver l’humidité du sol et à limiter la croissance des herbes indésirables. Le paillis ne doit pas être en contact avec le tronc.

Désherbage

Si un nouvel arbre a été planté en face de chez vous, enlevez les mauvaises herbes poussant dans la cuvette d’arrosage.

En cas de problème

Ne taillez pas l’arbre et n’appliquez aucun produit sur les blessures. Pour signaler un problème (branche pendante ou cassée, insectes, maladie), communiquez avec votre arrondissement (3-1-1) ou votre municipalité.

Sylvie Maurice et Marie-Josée Bernard, préposées aux renseignements horticoles et corédactrices de ce texte, tiennent à remercier M. Guillaume Couture, ingénieur forestier au Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal, ainsi que M. Alain Cogliastro, botaniste et chercheur au Jardin botanique de Montréal, pour leur collaboration.

Liens intéressants

Découvrez des conseils d’horticulture, de jardinage, et de botanique
Abonnez-vous à l'infolettre Mon jardin

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous