Blog

Le trésor caché du Planétarium de Montréal

Montréal Planetarium © Louis-Étienne Doré
  • Montréal Planetarium © Louis-Étienne Doré
  • Des journaux datant de 1965 ont été trouvés dans la boîte
Le trésor caché du Planétarium de Montréal

Voilà déjà quelques semaines que nous étions dans les préparatifs de fermeture du Planétarium de Montréal... J’avais vaguement lu, sans vraiment me rappeler la source, qu’une capsule temporelle avait été dissimulée dans les fondations du bâtiment du Planétarium au moment de la construction. Aucune autre information ne permettait de confirmer ou de valider cette hypothèse.

C’est donc avec une pointe de scepticisme que l’on descella la plaque sur le mur principal du Planétarium indiquant l’année de fondation de l’institution. Surprise! Une boîte métallique reposait derrière la plaque. On la récupéra avec soin et la transféra dans les ateliers pour une ouverture sécuritaire. Il faut comprendre que personne ne connaissait la nature du contenu de celle-ci et toute la prudence était donc de rigueur pour ne pas endommager celui-ci.

Le contenu de la capsule temporelle retrouvée dans les murs du Planétarium de Montréal

Comme dans la grande majorité des capsules temporelles recensées par l’Institut canadien de conservation, le contenu de celle du Planétarium ne s’est pas avéré très différent; des premières pages des journaux de l’époque, des pièces de monnaie, un photomontage du Planétarium, une bobine de film et une bobine audio. Deux documents officiels y avaient été déposés; une lettre du mairede Montréal de l’époque, monsieur Jean Drapeau et une autre du président de la Brasserie Dow, monsieur Pierre Gendron.

Malheureusement, le film est très détérioré et les experts jugent que la récupération sera inutile. Il semble que l’on ait filmé l’extérieur du Planétarium à l’automne 1965. Quant à la bobine audio, bien que la qualité de son ne soit pas excellente, on peut entendre l’enregistrement d’une publicité radio de la Brasserie Dow suivie du bulletin de nouvelles, le tout diffusé en 1965 également, sur la station de radio CJAD   Avec cette découverte, il est devenu évident que cette capsule temporelle va maintenant suivre le planétaire Zeiss vers le nouveau Planétarium où les deux artefacts seront mis en valeur et souligneront la contribution de la Brasserie Dow à la fondation du Planétarium de Montréal.

Mais pour le futur Planétarium, que devrait-on conserver dans la nouvelle capsule temporelle? Avez-vous des suggestions?

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Share this page

Follow us!

Subscribe to receive by email:
Add new comment
Anonymous's picture