Blogue

Explorer l’Univers ou sauver la Terre?

La recherche en exploration spatiale et en astronomie génèrent des bénéfices pour tous.
Credit: Shutterstock
La recherche en exploration spatiale et en astronomie génèrent des bénéfices pour tous.
  • La recherche en exploration spatiale et en astronomie génèrent des bénéfices pour tous.
  • Le robot Persévérance, qui vient de se poser sur Mars, est un projet d’une valeur totale de 2,7 milliards de dollars.
Explorer l’Univers ou sauver la Terre?

Pourquoi dépenser autant d’argent à explorer l’Univers alors que l’on pourrait régler plusieurs problèmes sur Terre avec tous ces investissements? Quelles sont les retombées de la recherche en exploration spatiale et en astronomie? Olivier Hernandez, directeur du Planétarium Rio Tinto Alcan, nous propose d’explorer ces questions fondamentales avec lui.

Sauver la Terre : une priorité

Il importe, évidemment, d’initier toutes les actions nécessaires pour contrer les changements climatiques qui mettent l’espèce humaine en péril. Car ce sont les êtres humains et la biodiversité animale et végétale qui sont menacés de disparition. Notre planète continuera à exister sans nous. 

Le rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, lien en anglais) rapporte ainsi que nous approchons de lendemains (trop) chauds avec des conséquences désastreuses pour notre espèce. 

Selon Hubert Reeves, célèbre astrophysicien et vulgarisateur scientifique d’origine canadienne, « la nature est infiniment plus intelligente que nos espèces » et elle sera toujours en mesure de s’adapter. La vraie question est la suivante : l’espèce humaine pourra-t-elle aussi s’adapter aux changements climatiques?

Dans ce contexte, il semble nécessaire de maximiser les ressources financières et humaines pour protéger la Terre. Cependant, doit-on pour autant « négliger » des sciences telles que l’astronomie ou l’exploration spatiale qui peuvent contribuer à développer des technologies très utiles?

La recherche en exploration spatiale : des retombées pour tous!

La recherche scientifique est un processus plutôt lent. La science a besoin d’observer, de poser des hypothèses et de les tester.  La méthode essai/erreur est d’ailleurs encore très performante.  C’est ensuite que les scientifiques peuvent tirer des conclusions ou développer des solutions. 

Souvent, pour arriver à une découverte, il faut développer des outils et des nouvelles technologies. Par exemple, il aura fallu inventer le velcro et les couches-culottes pour pouvoir transporter des humains sur la Lune. Des retombées matérielles et pratiques à des problèmes théoriques! 

La grande force de la science, c’est sa capacité à collaborer. Les données deviennent de plus en plus libres. Le télescope Webb proposera ces données librement dès leurs acquisitions. 

La recherche fondamentale appliquée aux téléphones intelligents

Le détecteur CCD, acronyme anglais pour charged-coupled device, convertit les photons de lumière en électrons. Il s’agit d’un exemple intéressant d’une découverte en astronomie qui est aujourd’hui appliquée dans plusieurs produits mis en marché pour le grand public.

Ce capteur photographique permet de produire une image numérique, un peu comme le font nos téléphones cellulaires, pour cartographier la Terre vue de l’espace. Avec ces images prises par des satellites, les scientifiques peuvent mesurer les impacts des changements climatiques, faire des modélisations de prévisions et ainsi trouver des solutions d’adaptation.

Le Canadien Willard Boyle et l’Américain George Smith ont d’ailleurs reçu le prix Nobel de physique en 2009 pour cette invention basée en partie sur le travail d’Albert Einstein. Les travaux d’Einstein, dont la théorie sur la relativité a plus de 100 ans, sont encore à la base de nombreuses découvertes. Les GPS, pour systèmes de géolocalisation, dépendent de cette théorie.

Pourquoi investir autant en exploration spatiale ou en astronomie?

Les sommes investies en astronomie et en exploration spatiale ne sont pas négligeables. Par exemple, le robot Persévérance, qui vient de se poser sur Mars, est un projet d’une valeur totale de 2,7 milliards de dollars. Ce montant inclut le matériel, les ressources humaines (350 personnes, pendant plus de 11 ans), le lancement et les frais d’opération pendant deux années complètes.

Ce montant peut sembler énorme, mais doit être mis en perspective. Car 2,7 milliards de dollars représentent aussi :

  • 33 heures du budget d’opération de la défense américaine
  • 1 journée de dépense de la sécurité sociale des États-Unis
  • Les profits de Google en 6 jours
  • L’argent dépensé en un an par nos voisins américains pour des toutous
  • Le revenu au Box Office de Disney pour le film Endgame

Ce texte est une adaptation d’une chronique diffusée à l’émission Moteur de recherche, sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première.

Inscrivez-vous aux communications Espace pour la vie pour recevoir notre infolettre mensuelle, de l'information pertinente sur les évènements de nos cinq musées, ainsi que des conseils provenant directement de nos experts.
Abonnez-vous à l'infolettre Espace pour la vie

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous