Blogue

Futur Insectarium : trois secrets de l’équipe de l’éducation

Parmi ses expériences éducatives, l’équipe de conception a façonné des insectes à base de matériel végétal.
Credit: Espace pour la vie (Marie-Ève André)
Parmi ses expériences éducatives, l’équipe de conception a façonné des insectes à base de matériel végétal.
  • Parmi ses expériences éducatives, l’équipe de conception a façonné des insectes à base de matériel végétal.
  • Parmi ses expériences éducatives, l’équipe de conception a façonné des insectes à base de matériel végétal.
  • De la crème glacée pour expliquer l’asclépiade. Pourquoi pas?
  • Dans notre laboratoire créatif, tout est possible!
  • L’équipe de conception s’inspire de la nature pour créer son nouveau contenu éducatif.
Futur Insectarium : trois secrets de l’équipe de l’éducation

L’Insectarium est en pleine métamorphose! Entomologistes, communicatrices scientifiques et professionnel.le.s de tout acabit s’affairent dans les coulisses à bâtir le musée de demain. Pour vous garder dans le coup, voici trois secrets inédits de l’équipe de l’éducation directement de notre laboratoire créatif!

1. Les nouveautés se comptent par milliers!

La transformation de l’Insectarium est gigantesque : un parcours muséal tout neuf présentant des espaces inusités, plus de 5 000 spécimens et une impressionnante diversité d'insectes vivants en liberté. Il va sans dire que le défi est de taille!

Pour l’équipe de l’éducation, il s’agit dans un premier temps de documenter les espèces et les principaux thèmes du musée. Par exemple, les nouvelles expositions présenteront certains des plus grands insectes du monde. Pour mieux les connaître, nous avons épluché des centaines de publications scientifiques concernant les insectes géants, comme le scarabée Goliath.

Avec nos coups de cœur en tête, nous rédigeons des articles thématiques vulgarisés. Antennes étranges, pattes démesurées et mandibules extraordinaires sont tous des sujets ayant été l’objet de nos recherches.

Éventuellement, les animateur.trice.s apprendront le contenu pour vous le faire découvrir. Bref, c’est un peu comme si nous tentions déjà d’anticiper vos questions... et travaillons fort pour y répondre!

2. La programmation aussi se transforme

L’aventure de l'équipe de l’éducation ne s’arrête pas là. Pour concevoir des activités innovantes, nous devons tester des approches hors du commun. Notre mission : instaurer un lien positif entre les gens et les insectes. Et dans notre laboratoire de création, tout est possible!

Voici quelques exemples d’activités expérimentales qui ne seront pas présentées telles quelles dans le nouveau musée, mais qui ont servi de prototypes. Pour expliquer l’anatomie de l’asclépiade, la plante hôte du monarque, nous avons conçu une animation impliquant de la crème glacée, du sorbet et des bonbons colorés! Lors d’un autre exercice, nous avons façonné des modèles d’insectes velus à base de matériaux végétaux amassés dans le Jardin botanique.

Bref, tous nos tests originaux (et parfois délicieux) marquent le point de départ de la programmation du futur Insectarium.

3. Les visiteurs font partie de notre équipe!

Au centre de nos préoccupations, les visiteurs occupent une place de choix. Après tout, ce nouveau musée est pour vous. Alors, nous y mettons tout notre cœur! Car finalement, dans un monde en grands bouleversements, c’est par l’éducation et le plaisir que passera la protection des insectes.

À bientôt!

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous