Blogue

L'étonnante mémoire des papillons monarques

Monarques qui butinent.
Credit: Insectarium de Montréal (André Sarrazin)
Monarques qui butinent
L'étonnante mémoire des papillons monarques

Ils n'en ont pas l'air, mais les insectes possèdent des capacités cognitives impressionnantes! Mémoire à long terme, compétences numériques et reconnaissance faciale n'en sont que quelques exemples. Chez les Lépidoptères, la recherche a démontré que certains papillons de nuit se souviennent de leur vie de chenille1. Et chez les papillons monarques? Que connaît-on de leurs capacités cognitives?

Tester la mémoire

Des scientifiques se sont intéressés à cette question au cours des dernières années. Ils ont cherché à évaluer la capacité des monarques migrateurs à retenir à la fois l'information olfactive et visuelle2. Afin d'observer ces aptitudes cognitives, les monarques ont été soumis à une courte période d'entraînement. Cet entraînement consistait à créer une association positive avec un stimulus olfactif et visuel. Par exemple, lorsque les scientifiques présentaient la couleur orange, celle-ci était associée à une récompense sucrée, tandis que la couleur bleue ne l'était pas. Le même principe a été appliqué pour les stimuli olfactifs.

Des résultats surprenants

Maintenant, place au véritable défi! Vingt-quatre heures après la période d'entraînement, les monarques ont été mis à l'épreuve en répétant l'exercice, mais cette fois, sans récompense sucrée.  Résultat : 80% des monarques ont eu la bonne réponse2! Celle-ci était obtenue lorsque le monarque choisissait une odeur ou une couleur qui, lors de la période d'entraînement, était associée à une récompense sucrée.

Ces résultats suggèrent que les monarques assimilent les apprentissages à une vitesse surprenante. Plus étonnante encore est la capacité des monarques à retenir ces informations à long terme. En effet, sept jours après la période d'entraînement, plus de la moitié des individus se souvenait de leurs apprentissages2!

Une mémoire fort utile

Ces expériences démontrent que les monarques ont une forme de mémoire à long terme. Il s'agirait même de la plus longue période de rétention d'informations olfactives et visuelles enregistrée chez les insectes2!

Pour le monarque, la mémoire olfactive et la mémoire des couleurs minimiseraient le temps et l'énergie dépensée à chercher des fleurs nectarifères lors de la migration automnale2. Cette économie permettrait au papillon de conserver davantage de lipides; une réserve d'énergie essentielle à sa survie pendant l'hiver.

Parlant de mémoire, n'oubliez pas de participer au Blitz international de suivi du monarque qui aura lieu du 29 juillet au 7 août 2022. Joignez vos observations à celles de milliers d'autres participant.e.s en Amérique du Nord. C'est votre chance de prendre part aux efforts trinationaux de conservation du monarque!

Références

  1. Blackiston & al. (2008), Retention of Memory through Metamorphosis: Can a Moth Remember What It Learned As a Caterpillar? PlosOne, 3(3), doi:10.1371/journal.pone.0001736
  2. Gegear, R.J. Exploring the Role of Cognition in the Annual Fall Migration of the Monarch Butterfly (Danaus plexippus). Insects 2021, 12, 760. https://doi.org/10.3390/insects12080760

Lire aussi :

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous