Blogue

Le bâtonnet ordinaire

Diapheromera femorata (mâle)
Credit: Insectarium de Montréal (René Limoges)
Diapheromera femorata (mâle)
Le bâtonnet ordinaire

La littérature rapporte qu’au Moyen Âge, les sorcières réussissaient à faire marcher une brindille que l’on nommait « bâton du diable » et certaines auraient été brûlées pour cette sorcellerie. En fait, il s’agissait probablement d’un petit insecte bâton, qui, à travers un amoncellement de brindilles, sortait du lot en marchant tranquillement. Insecte bâton, insecte brindille, bâtonnet ordinaire ou bâton du diable, tous sont des noms pour désigner un phasme (ordre des Chéleutoptères) groupe d’insectes qui imitent à la perfection une brindille, une branche ou une feuille.

En élevage à l’Insectarium

Depuis plusieurs années, les phasmes sont élevés tant à l’Insectarium qu’ailleurs dans le monde par des scientifiques ou des amateurs, qui étudient leur comportement ou qui les possèdent pour leur plaisir. Toutefois, bien peu de gens savent qu’au Québec y vit l’unique espèce de ce groupe que l’on peut retrouver au Canada. On peut retrouver cette espèce sur le Mont-Royal, dans le parc de la Gatineau et près de la frontière américaine. Dans la nature, elle se nourrit principalement de chêne alors qu’en captivité, du framboisier (Rubus sp.), ou du tilleul (Tilia sp.) lui sont proposés comme plante nourricière. La femelle est plus grande que le mâle et ne possède pas ses belles couleurs. Les adultes s’accouplent à la fin de l’été et la femelle laisse choir des œufs du haut du chêne. Ces œufs qui tomberont au pied de l’arbre passeront l’hiver sous la litière. Au début du prochain été, des petits phasmes commenceront à se nourrir de végétaux au pied de l’arbre pour ensuite tranquillement monter dans l’arbre afin d’y répéter le cycle encore et encore. À l’Insectarium, en forçant la période de froid et en accélérant ou ralentissant le cycle de vie, il est maintenant possible de voir pratiquement tout au long de l’année, une espèce spectaculaire et méconnue de notre entomofaune : Diapheromera femorata.

Ce blogue a été écrit en collaboration avec Paul Harrison, technicien enthomologique.

Pour en découvrir plus sur le rôle essentiel des insectes et arthropodes
Abonnez-vous à l'infolettre Nos voisins les insectes

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
1 Commentaire(s)
Portrait de Pierre Bélec
Pierre Bélec

Il y a deux jours, j'ai observé dans l'eau de ma chaloupe un peu inondée un phasme bâtonnet ordinaire. Il se déplaçait dans l'eau, légèrement sous la surface (par exemple, sous une feuille flottante) et semblait préférer ce milieu à la zone sèche. Mon étang se situe à Val-David, où j'habite.

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous