Blogue

Les collections, ça sert à quoi?

Aperçu de la salle Naturalia.
Credit: Espace pour la vie
Salle Naturalia
  • Salle Naturalia
  • Femelle paresseux à Naturalia
  • Crâne de caïman
Les collections, ça sert à quoi?

Si vous questionnez votre entourage, vous serez sans doute surpris de découvrir que plusieurs de vos connaissances collectionnent différents objets. Ici, les goûts et les intérêts varient autant que les collectionneurs eux-mêmes : certains s’intéressent aux objets fabriqués par des humains comme les timbres ou la monnaie, d’autres sont attirés par les plantes ou les animaux et se montent des vivariums ou des herbiers. Le Biodôme possède aussi des collections, autant dans ses écosystèmes que dans la salle de découverte Naturalia.

Une collection, pourquoi?

Parce que c’est amusant, instructif et que ça peut même être rentable, car certains objets prennent de la valeur avec le temps. Un monde s’ouvre à nous lorsque l’on commence une collection. Cela nous amène à faire des recherches sur un sujet et on peut apprendre beaucoup.

Les premières collections en sciences naturelles

Les premiers collectionneurs étaient des amateurs. Les gens installaient leurs collections dans des « cabinets de curiosité », qui rassemblaient autant des objets provenant de la nature que des objets fabriqués par des humains. C’est grâce à eux si les musées, tels que nous les connaissons aujourd’hui, existent. Au Québec, 90 % des collections muséales proviennent de dons de particuliers.

Commencer une collection

La chose la plus importante est de choisir un sujet qui vous intéresse.

Prenez mon exemple. Quand j’étais petite, je regardais les roches dans mon voisinage et j’ai remarqué qu’elles n’étaient pas toutes pareilles. J’ai donc décidé, vers 6 ans, de les collectionner et d’essayer de les identifier. Je me suis aperçu qu’il y avait des traces de coquillages sur certaines et, en faisant des recherches, j’ai appris qu’il s’agissait de fossiles. Ce fut le début d’une grande aventure qui me mena vers des études en géologie.

Le métier de collectionneur

Ici, au Biodôme, une personne s’occupe de numéroter, cataloguer et ranger les objets de la collection. Ces informations doivent être compilées dans une base de données pour retrouver facilement les objets lorsqu’on en a besoin. La collection du Biodôme compte près de 5000 spécimens d’animaux naturalisés et de plantes. Cette collection a été acquise principalement grâce à des dons provenant d’autres institutions ou du public. Certains spécimens proviennent même de la collection vivante du Biodôme. C’est le cas d’une femelle paresseux qui est née en 1988 en nature et qui a vécu au Biodôme de 1990 à 2006. Elle est décédée à l’âge de 18 ans et 7 mois, et elle a donné naissance à trois bébés au cours de sa vie. Vous pouvez maintenant la voir à Naturalia.

Découvrez les secrets de la collection d’animaux naturalisés du Biodôme exposée dans la salle Naturalia.

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous