Blogue

Perseverance : une astromobile pour explorer la planète Mars

Vue d’artiste de l’astromobile opérant sur le sol martien.
Credit: NASA
Vue d’artiste de l’astromobile opérant sur le sol martien.
  • Vue d’artiste de l’astromobile opérant sur le sol martien.
  • Vue d’artiste de l’hélicoptère expérimentale Ingenuity sur Mars.
Perseverance : une astromobile pour explorer la planète Mars

La NASA poursuit l’exploration de la planète Mars en lançant l’astromobile Perseverance cet été. Cette mission ambitieuse a pour but principal de récolter des échantillons qui pourront être éventuellement rapportés sur Terre et d’expérimenter des technologies pour de futures missions habitées.

Tous les 2 ans environ, la Terre et Mars sont dans des positions favorables permettant un trajet plus court vers la planète rouge. Ce sera le cas en 2020, et la NASA lancera une nouvelle mission qui se posera sur le sol martien en février 2021. Pour l’occasion, une nouvelle technique servira à guider la sonde dans les phases de descente et devrait lui permettre d’atteindre sa cible avec une précision de 600 m.

Cette cible sera le cratère Jezero, qui s’est rempli d’eau après l’impact qui l’a formé. On retrouve aussi des traces d’anciennes rivières et des deltas qui alimentaient le lac. Cette région géologiquement diversifiée pourrait contenir des traces d’ancienne vie microbienne.

Prélever des échantillons de sol martien

De la grosseur d’une voiture, Perseverance est munie de 7 instruments scientifiques et 23 caméras qui permettront de guider la sonde et les instruments.

Le véhicule spatial étudiera la géologie de la région de Jezero et sélectionnera des sites pour faire des prélèvements de carottes dans le sol. Ces prélèvements seront transférés dans des tubes que l’astromobile déposera à la surface de la planète. Il est prévu qu’une future mission spatiale soit lancée en 2026 pour récupérer les échantillons et ensuite les rapporter sur Terre en 2031 pour les étudier en détail.

Préparer de futures missions habitées

La mission Perseverance aura aussi pour but d’expérimenter des instruments et des technologies qui pourront être utilisés lors de futures missions habitées.

L’instrument MOXIE (Mars Oxygen In-Situ Resource Utilization Experiment) servira à produire de l’oxygène à partir des molécules de dioxyde de carbone de l’atmosphère martienne. L’oxygène pouvant éventuellement servir de carburant pour un vaisseau de retour sur Terre et alimenter la station où vivront les astronautes pendant leur séjour sur Mars.

L’astromobile sera aussi munie d’une station météo dont les instruments serviront à caractériser le climat de la planète Mars. En plus de mesurer la température, l’humidité et les vents qui règnent sur la planète, les instruments détermineront les propriétés des poussières présentes dans l’atmosphère.

Tester un hélicoptère expérimental

Enfin, Perseverance transportera un petit hélicoptère, nommé Ingenuity (Ingéniosité en français), qui sera testé lors des premiers jours sur Mars. Ce sera la première fois que l’engin volera sur une autre planète de façon autonome et contrôlée. La difficulté consistera à voler dans une atmosphère 167 fois plus ténue que sur Terre.

La mission primaire de Perseverance devrait durer une année martienne, soit deux ans terrestres.

Avec Perseverance, les planétologues poursuivent un ancien rêve en érigeant les premiers jalons d’une mission habitée sur Mars.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous