Blogue

Rudolf serait-il un imposteur?

Père Noël et ses rennes
Credit: F. O. C. Darley (1822-1888)
Père Noël et ses rennes
  • Père Noël et ses rennes
  • Père Noël et ses rennes
Rudolf serait-il un imposteur?

Vous connaissez Rudolf? C’est le premier renne devant le traîneau du père Noël. Un gros mâle, fort, en santé et qui peut travailler toute la nuit sans jamais s’épuiser. C’est lui qui amène les cadeaux. En fait, toutes les images traitant de la Nativité montrent un traîneau tiré par de nombreux rennes forts et portant fièrement des bois bien développés. Le panache d’un adulte mesure jusqu’à 125 cm de hauteur, 112 cm de largeur et peut peser de 7 à 10 kg. Pourtant, croyez-le ou non, Rudolf serait un imposteur!

Rudolf est un mâle

Première chose à admettre : Rudolf est un mâle. En feuilletant de nombreux dictionnaires, on découvre que le nom « Rudolf » est un nom masculin, qui s’applique aux mâles, et non aux femelles. Jusque-là, aucun problème : le mâle Rudolf est toujours à la tête de la harde tirant le traîneau de Saint-Nicolas. Mais est-ce vrai?

La chute des bois

Chez les cervidés, les bois poussent au printemps, tombent après la saison de reproduction, puis repoussent de nouveau le printemps suivant. Chez les cerfs de Virginie, les orignaux et les wapitis, seuls les mâles portent le panache, un caractère sexuel secondaire masculin. Les femelles n’en ont pas.

Chez les caribous, la situation est différente. Mâles et femelles portent des bois, ces dernières ayant un panache plus petit et moins impressionnant qu’elles gardent tout l’hiver et qui ne tombe qu’en début avril.

Panache et alimentation hivernale

S’il y a peu de neige au sol, la bête la pousse de côté avec son sabot, lui donnant accès aux lichens, sa nourriture de prédilection. S’il y a 10 ou 20 cm de neige au sol, le sabot ne déplace plus grand-chose. Les caribous adultes vont alors utiliser la partie plate à l’avant de leur panache comme une pelle. D'un coup de tête,  le renne pousse la neige de côté et accède facilement aux lichens. Le port de bois durant tout l’hiver assure aux femelles une meilleure alimentation et leur permet d’être en excellente santé pour la future mise bas printanière. Ainsi, les bébés seront mieux équipés pour affronter les rigueurs de l’Arctique.

Et Rudolf?

Chez le mâle caribou, la situation est tout autre. Ils n’accoucheront pas de veaux au printemps et sont donc capables de supporter temporairement une mauvaise alimentation. Ont-ils besoin de conserver leur panache tout l’hiver? Non. En fait, les bois des caribous mâles tombent durant la première semaine du mois de décembre. Pour s’alimenter, ils creusent la neige avec leurs sabots. Alors, est-il possible qu’un caribou mâle, appelé Rudolf, tire le traîneau du père Noël le soir du 24 décembre? Les mâles n’ont pas de bois à ce moment-là! Ne devrions-nous pas plutôt appeler ce renne « Rudolfette »? Par contre, si les bois sont frêles et délicats, alors Rudolf est un jeune mâle qui n’a pas encore perdu son panache. Mais les illustrations du temps des fêtes nous montrent toujours des bois bien développés.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous