Blogue

Tailler les pommetiers en période de dormance au Jardin japonais

Louis Rinfret, horticulteur spécialisé du Jardin japonais au Jardin botanique de Montréal, pratiquant la taille en période de dormance d'un Malus mandshurica (Pommetier de Mandchourie).
Credit: Espace pour la vie/Mireille Rico
Louis Rinfret, horticulteur spécialisé du Jardin japonais au Jardin botanique de Montréal, pratiquant la taille en période de dormance d'un Malus mandshurica (Pommetier de Mandchourie).
  • Louis Rinfret, horticulteur spécialisé du Jardin japonais au Jardin botanique de Montréal, pratiquant la taille en période de dormance d'un Malus mandshurica (Pommetier de Mandchourie).
  • Malus floribunda en pleine floraison au mois de mai dans le Jardin japonais. On l'appelle communément le pommier à fleurs ou pommier du Japon.
Tailler les pommetiers en période de dormance au Jardin japonais

Pour avoir de magnifiques pommetiers en fleurs au printemps, il ne faut pas négliger l’importance de la taille durant la période de dormance. Découvrez les conseils de l’horticulteur spécialisé du Jardin japonais.

Pommetiers vs cerisiers au Jardin japonais

En raison du manque de rusticité des cerisiers du Japon tels que le Prunus serrulata et le Prunus subhirtella, l’utilisation des pommetiers (Malus) est une bonne solution puisqu’ils sont mieux adaptés au climat et aux fluctuations hivernales extrêmes. Ils donnent sensiblement le même effet visuel à la même période de l’année. Le saviez-vous? Le pommetier est l’arbre emblème de la ville de Montréal.

Taille en période de dormance

Au Jardin japonais du Jardin botanique de Montréal, la taille est effectuée en période de dormance lorsqu’il n’y a plus de risque de froid sévère. Généralement, cela survient entre mars et mi-avril pourvu que la taille soit exécutée avant le débourrement des bourgeons (l’ouverture des bourgeons).

Lors de la taille, nous commençons par enlever les drageons ainsi que les gourmands aussi appelés rejets.

Les drageons poussent à partir du porte-greffe de l'arbre. Si nous les laissons se développer, ils peuvent former de nouveaux troncs d'un type d'arbre complètement différent. Ceci parce que le pommetier a été greffé sur un porte-greffe d'une autre variété. Notez que l'élimination des drageons peut se faire à tout moment de l'année.

Les gourmands sont des branches qui poussent à la verticale. Ils peuvent éventuellement entrer en compétition avec la tête de l’arbre. De plus, ils ne produisent pas de fleurs, donc pas de fruits.

La prochaine étape consiste à enlever toutes les branches mortes et celles qui s’entrecroisent.

Taille esthétique

Une fois que tout ce qui précède est fait, nous procédons à la taille esthétique. Nous enlevons des branches ou une partie de celles-ci pour révéler la beauté naturelle que l'arbre a à offrir en veillant à ce que les branches restantes soient bien espacées les unes des autres. Il faut voir à aérer le cœur de l’arbre. La propagation de maladies telles que la tavelure et la brûlure bactérienne est plus fréquente lorsque les branches sont encombrées.

Nous raccourcissons également certaines branches afin de diriger leur croissance et éviter que certaines d’entre elles compétitionnent avec la tête de l’arbre.

Pour encourager une floraison abondante et une fructification subséquente, il est bon de savoir différencier les bourgeons à fleurs des bourgeons à bois. Les bourgeons à fleurs sont renflés (ronds) et perpendiculaires au rameau alors que les bourgeons à bois sont plus longs, pointus et généralement collés contre le rameau.

Règle d’or à respecter

La règle d’or à respecter : il ne faut pas tailler plus du tiers des branches vivantes de l’arbre. Lors de la taille, nous utilisons des outils appropriés bien affûtés et désinfectés à l’alcool éthylique ou isopropylique à 70 % ou encore mieux à la flamme d’un chalumeau ou d’un brûleur.

Ceci n’est qu’un survol rapide de ce que nous faisons au Jardin japonais pour tailler les pommetiers. Il est impératif de procéder à cette taille chaque année de manière à assurer un développement équilibré.

Lire aussi :

Taille des arbres fruitiers

Découvrez des conseils d’horticulture, de jardinage, et de botanique
Abonnez-vous à l'infolettre Mon jardin

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous