Blogue

Un anneau de Soleil dans le nord du Québec

Éclipse annulaire
Credit: Abel Pardo Lopez
Éclipse annulaire
  • Éclipse annulaire
  • Carte de l’éclipse du 10 juin 2021.
Un anneau de Soleil dans le nord du Québec

Au petit matin du 10 juin, le Soleil prendra la forme d’un anneau pour les résidents du Grand Nord québécois. Une magnifique éclipse annulaire de Soleil sera alors visible pendant plusieurs minutes. Un phénomène rare qui sera aussi visible de façon partielle dans le sud de la province.

Qu’est-ce qu’une éclipse

Une éclipse fait intervenir trois corps célestes : le Soleil, la Lune et la Terre. Lorsque les trois astres sont parfaitement alignés, on assiste à une éclipse.

Une éclipse de Soleil est l’un des plus beaux phénomènes astronomiques observables. Elle se produit dans des circonstances particulières : lorsque la Lune s’interpose devant le Soleil et le cache momentanément. Cela ne peut se produire qu’à la nouvelle lune.

L’orbite de la Lune étant légèrement inclinée par rapport à l’orbite de la Terre, une éclipse ne se produit donc pas à chaque nouvelle lune. La plupart du temps, le cône d’ombre projeté par la Lune passe au-dessus ou au-dessous de la Terre.

Il arrive parfois que la Lune passe exactement entre la Terre et le Soleil. Dans ce cas, l’ombre de la Lune balaie une partie de la surface de notre planète. Les gens situés dans le cône d’ombre verront alors le Soleil être éclipsé. Ceux vivant autour du cône verront la Lune cacher seulement une partie du Soleil. Ils verront une éclipse partielle de Soleil.

Un merveilleux hasard

La Lune est 400 fois plus petite que le Soleil, mais elle est située 400 fois plus près de la Terre que l’astre du jour. C’est cette coïncidence qui fait que nous pouvons observer des éclipses de Soleil.

De plus, l’orbite de la Lune ayant la forme d’une ellipse, sa distance par rapport à la Terre varie en permanence. Lors d’une éclipse solaire, si la Lune se trouve à son point le plus éloigné de son orbite, l’astre lunaire ne masquera pas entièrement le Soleil. Un mince anneau du disque solaire sera encore visible, créant une éclipse annulaire.

L’éclipse du 10 juin

C’est ce qui se produira le 10 juin prochain. Le cône d’ombre traversera le nord du Canada, le Pôle Nord et la Sibérie. L’éclipse annulaire durera au maximum 3 m 52 sec, dans le détroit de Nares au large de l’île d’Ellesmere.

À Chisasibi, dans le nord du Québec, les phases partielles de l’éclipse débuteront 5 minutes après le lever de Soleil, soit à 4 h 56 min 46 s. L’éclipse sera annulaire à 5 h 52 min 46 sec et durera 2 min 46 sec. L’éclipse se terminera à 6 h 55 min.

Dans le sud du Québec, nous pourrons observer une éclipse partielle. À Montréal, l’éclipse sera déjà commencée lorsque le Soleil se lèvera à 5 h 07 min. Lors du maximum de l’éclipse, 79 % du Soleil sera caché. L’éclipse se terminera à 6 h 39 min.

Pour connaître les circonstances exactes de l’éclipse dans votre localité, je vous invite à consulter la page suivante:
https://espacepourlavie.ca/eclipse2021

En terminant, je vous rappelle qu’il ne faut jamais observer le Soleil, même partiellement éclipsé, sans un filtre solaire approprié.

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous