Blogue

Un insecte grenouille, ça existe!?

Mâle adulte de chrysomèle grenouille.
Credit: Insectarium de Montréal (Thierry Boislard)
Mâle adulte de chrysomèle grenouille.
  • Mâle adulte de chrysomèle grenouille.
  • Femelle adulte de chrysomèle grenouille.
  • Un mâle adulte vient tout juste de sortir de sa coque.
  • Coques de chrysomèles grenouilles; les adultes émergeront dans les prochains jours.
Un insecte grenouille, ça existe!?

La chrysomèle grenouille, ou Sagra femorata, fait partie des nombreuses espèces qui seront présentées dans le nouvel Insectarium. Ce magnifique coléoptère* d'environ 3 cm, arbore de magnifiques couleurs métallisées: bleu, vert, violet, rougeâtre, doré!

D'où vient la chrysomèle grenouille?     

La chrysomèle grenouille vit dans les forêts tropicales humides en Asie du Sud. Elle vit en groupe de plusieurs centaines d'individus sur une vigne appelée kudzu dont elle gruge la tige pour se nourrir de la sève. En plus de s’en nourrir, la chrysomèle grenouille y fait son cycle de développement : elle y pond ses œufs puis ces derniers éclosent en larves qui se développent à l'intérieur de la plante. Finalement, au dernier stade de vie des larves, elles forment une coque où elles vont se transformer en adultes : on appelle cela la pupaison. Les adultes émergent durant l'été et le cycle recommence.

Saviez-vous que l'on dit coque pour les coléoptères et cocon pour les papillons?

Pourquoi lui donne-t-on le surnom de « grenouille »?

Les mâles possèdent de puissantes pattes arrière, d’où leur surnom, mais celles-ci ne leur servent pas à sauter comme les grenouilles. Au contraire, elles ont l'air de les encombrer quand ils se déplacent! Plusieurs hypothèses ont été élaborées par des chercheurs, comme l'idée que ces pattes seraient un attrait pour les femelles ou un moyen de défense, car ces pattes sont surmontées d'un éperon sur le tibia. Cependant, aucun scientifique ne s'accorde sur la réponse pour le moment.

Tout un défi pour l'Insectarium!

Le plus grand défi qui nous attendait lorsque nous avons reçu nos premières coques de chrysomèles grenouille était de trouver avec quoi les nourrir. En effet, le kudzu, également appelé « vigne du Japon », est une des plantes les plus envahissantes du monde et elle est donc interdite d’importation au Canada. Nous avons donc dû tester de nombreuses plantes de la même famille, soit les légumineuses, et nous avons réussi à la nourrir avec succès sur du pois d'Angole (Cajanus cajan). Nous avons ensuite fait de nombreuses tentatives pour que les chrysomèles se reproduisent sur cette plante et aussi sur d'autres tiges ou racines de plantes similaires, mais sans succès. Les chrysomèles grenouille passent le plus clair de leur temps à se reproduire... mais aucune trace d'œufs! Nous poursuivons donc nos recherches.

Une avancée pour la science

À l’Insectarium de Montréal, nous étudions de près cette espèce dont la littérature scientifique se fait très rare. Grâce à nos recherches, nous avons obtenu plusieurs données sur sa longévité, ses préférences alimentaires, sa capacité à voler, son comportement social, la proportion de chaque coloration dans une population et plusieurs autres données. Nous avons même découvert la présence de mâles qui ressemblent à s'y méprendre aux femelles, qui n'ont ni pattes postérieures puissantes ni éperon sur le tibia. Une morphologie que l'on étudie de près quant à ses atouts évolutifs et ses atouts de reproduction.

On continue de rêver!

La chrysomèle grenouille sera présentée dans le Grand Vivarium du nouvel Insectarium, un espace immersif où les insectes seront en liberté. Nous continuons donc de l'étudier et de travailler à mettre en valeur cette magnifique chrysomèle.

Chose certaine, ce sera une formidable espèce à présenter! Et ce sera un magnifique spectacle de voir ces petites bêtes toutes colorées se mouvoir sur les branches tout près de vous!

*Coléoptère : groupe d'insectes dont la première paire d'ailes est durcie

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous