Blogue

Une couette d’engrais pour nos plates-bandes!

Avoine
Credit: Anette Mayer - Pixabay
Avoine
Une couette d’engrais pour nos plates-bandes!

Dans la nature, le sol est rarement nu. Pourquoi le laisserait-on ainsi au jardin? Dorlotez votre sol à l’automne en le recouvrant de végétaux… pendant qu’il est encore temps! Des engrais verts cultivés en fin de saison serviront de «couverture» pour vos plates-bandes durant la saison froide, avant d’être enfouis dans le sol le printemps venu. Résultat : votre sol sera protégé de l’érosion, de l’entassement et du dessèchement. Il sera alors propice à l’établissement ou à la survie des organismes vivants établis en plus d’être plus fertile. Pourquoi vous en priver?

Semez

En septembre, c’est le « dernier appel » pour les semis d’engrais verts. Semez les engrais proposés ci-dessous après vos cultures estivales et avant le gel.

Les céréales, telles que l’orge (Hordeum vulgare) et l’avoine (Avena sativa) germent même sous des températures fraîches. Elles ne résistent pas à l’hiver, mais protégeront votre sol du froid et du vent. Tard en saison, optez pour le seigle d’automne (Secale cereale), car sa rusticité est inégalée. Plante bisannuelle, le seigle survit donc à l’hiver et, tôt au printemps, l’humidité du sol suffit à le faire lever. Attention! Veillez à le faucher rapidement suite au dégel, car il devient plus difficile à couper à maturité et se ressème si vous le laissez monter en graines... Le seigle est le candidat idéal pour les parcelles de votre jardin où vous souhaitez faire compétition aux « mauvaises herbes » pour bien partir la saison.

Pour un élan printanier assuré, la culture de la féverole (Vicia faba) est une belle option. Comme toutes les légumineuses, elle fixe l’azote dans le sol. Lorsque retournés au sol au printemps, les petits nodules libèrent l’azote dans le sol en se décomposant, le rendant ainsi disponible pour les plantes que vous cultiverez ensuite.

Entre deux engrais verts, votre cœur balance? Plusieurs producteurs proposent un mélange légumineuse-céréale. Procurez-vous des semences locales et biologiques auprès de semenciers québécois. La plupart vendent leurs engrais verts en ligne et vous les livrent à votre porte. Vous pouvez aussi en dénicher dans certains marchés publics ou dans les coopératives agricoles.

Coupez et enfouissez

En avril ou dès que le sol est dégelé, il est temps de retourner l’engrais au sol. Par temps sec, coupez-le au sécateur, à l’aide d’une tondeuse ou d’un taille-bordure. Puis, laissez les brins sécher complètement avant de les retourner dans le sol, en surface. Patientez ensuite deux à trois semaines afin de profiter de la décomposition de l’engrais dans le sol. Puis, ajoutez une couche de compost et plantez début mai selon le climat de votre région!

La culture d’engrais vert à l’automne prolonge le plaisir de jardiner à l’aube de l’automne et devance la préparation du jardin au printemps : une pratique qui augmente assurément le bonheur du jardinier tout comme la résilience du jardin!

Pour aller plus loin…

Protégez le sol, même dans vos cultures en pots

À l’automne, laissez les plantes non récoltées en place. Ajoutez une couche de feuilles mortes ou de brins de paille déchiquetés ou encore des écailles de sarrasin à la surface de vos contenants. Au printemps, retirez le plus gros des plants, ameublissez légèrement et remplacez le tiers du terreau par du compost avant de planter à nouveau. Quant aux pots en terre cuite, mieux vaut les vider avant l’hiver ou les entrer à l’abri pour éviter qu’ils ne fendent en période de gel.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
4 Commentaire(s)
Portrait de Myriam Gagnon
Myriam Gagnon

Je ne vois pas le sarrazin dans votre liste... Quand faut-il le semer? Lèvera-t-il à l'automne ou seulement au printemps? Merci

Logo
Espace pour la vie

Bonjour Myriam,

Nous avons transmis votre question à Marika, notre experte et auteure de ce blogue. Elle précise en effet qu'elle n'a pas inclus le sarrasin dans ce billet de blogue, car il tolère très mal le gel et comme nous sommes en fin de saison, nous n'avons aucune garantie qu'il arrive à germer avant le premier gel. Pour plus d'informations, elle vous recommande la lecture de cette page.

Merci pour votre intérêt à Espace pour la vie.

L'équipe du blogue

Portrait de Stephen Gagné
Stephen Gagné

J’aimerais Connaître votre opinion concernant la moutarde blanche comme choix d’engrais Vert.
Merci beaucoup

Logo
Espace pour la vie

Bonjour Stephen,

Nous avons partagé votre commentaire avec Marika, l'auteure de ce blogue, qui recommande l'utilisation des engrais verts cités dans son texte (orge, avoine, seigle...) qui en plus d'être biologiques, sont les plus favorables pendant la période automnale.

Au plaisir,

L'équipe du blogue

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous