Menu global

Médias

Cérémonie de la paix et commémoration musicale à la mémoire du 70e anniversaire du bombardement de Hiroshima, au Jardin botanique

Montréal, le 30 juillet 2015 - 

Espace pour la vie vous propose de partager un moment de recueillement à l’occasion de la Cérémonie de la paix le 5 août, à 19 h, au Jardin botanique de Montréal, en souvenir du bombardement de la ville de Hiroshima, survenu il y a 70 ans. À l’invitation du maire de la Ville de Montréal, monsieur Denis Coderre, la cérémonie prendra place dans le Jardin japonais, en présence du consul général du Japon, monsieur Hideaki Kuramitsu, et du président de la Fondation du Jardin et du Pavillon japonais, monsieur Claude Gagné. Pour cet anniversaire, l’OSM interprétera une commémoration musicale à l’Esplanade Financière Sun Life du Parc olympique. Cet hommage sera retransmis en direct au Jardin japonais pendant la cérémonie.

Recueillement et commémoration musicale au Jardin botanique et sur l’Esplanade Financière Sun Life
Le 5 août, à 19 h 15 précises, heure du largage de la bombe atomique sur Hiroshima, la cloche de la paix retentira dans le Jardin japonais pour rappeler cet événement funeste de notre histoire. La Cérémonie de la paix se déroulera simultanément à celle qui se tiendra à Hiroshima le matin du 6 août. Dès que la cloche de la paix aura fini de résonner, l’hommage musical de l’OSM, accompagné du Chœur des enfants de Montréal, sera retransmis en direct aux personnes rassemblées au Jardin japonais.

Inversement, les mélomanes réunis sur l’Esplanade Financière Sun Life du Parc olympique assisteront à la prestation musicale de l’OSM et pourront suivre en direct la retransmission de la Cérémonie de la paix sur écrans géants, avant la Soirée à l’opéra.

Le 6 août
Le lendemain, le 6 août, la cloche du Jardin japonais résonnera 70 fois à la mémoire des milliers de vies anéanties lors de cette tragédie. C’est une des rares occasions où l’on peut entendre sonner cette cloche ; rappel des années qui passent et de l’importance d’œuvrer ensemble pour la paix dans le monde.

Hiroshima — Quand l’art témoigne
Afin de poursuivre la réflexion sur ce tragique anniversaire, le Jardin japonais propose une exposition où des survivants du bombardement atomique ont choisi l’art du dessin pour décrire les scènes poignantes auxquelles ils ont assisté en 1945. Leur témoignage et celui de l’artiste Kenzo Kamei, dont les tournesols expriment avec une remarquable intensité trois facettes différentes de cette tragédie, sont exposés au Pavillon du Jardin japonais.

Cloche de la paix, symbole d’espoir
Concept original de Masahiko Katori, artiste japonais renommé, la cloche de la paix installée dans le Jardin japonais en 1998 est un présent de la Ville de Hiroshima à la Ville de Montréal, qui illustre le pacte d’amitié et de paix éternelles conclu entre les deux cités. D’ailleurs, la devise L’espoir pour l’avenir y est ciselée. On retrouve également gravés des colombes de la paix en son sommet, les constellations de la Grande Ourse et de la Croix du Sud, symboles des deux hémisphères terrestres, ainsi que d’autres emblèmes typiques de la culture japonaise.

Seulement six autres villes possèdent une cloche de la paix en provenance de la Ville de Hiroshima : Chongqing, en Chine; Hanovre, en Allemagne; Honolulu, à Hawaï; New York aux États-Unis; Taegu, en Corée du Sud et Volgograd, en Russie.

Accès au Jardin japonais
En raison du concert de l’OSM à l’Esplanade Financière Sun Life au Parc olympique, nous vous suggérons fortement d’utiliser les transports en commun (Métro Pie IX, autobus 185), car nos stationnements risquent d’être complets.

- 30 -

Contactez notre équipe

Léticia Rebollar (semaine du 28 juillet)
Adjointe aux communications
514 872-4325
Nadine Fortin (semaine du 3 août)
Chargée de communication
514 868-3053
Karine Vendette
Adjointe aux communications
514 872-2227

Add this

Partager cette page