Menu global

Médias

ESPACE POUR LA VIE ANNONCE LA GRANDE OUVERTURE DE L’INSECTARIUM DE MONTRÉAL :

UNE MÉTAMORPHOSE COMPLÈTE !
Montréal, le 5 avril 2022 - 

Espace pour la vie et la Ville de Montréal sont heureux de dévoiler la remarquable métamorphose de l’Insectarium de Montréal, et d’annoncer sa grande ouverture dès le 13 avril prochain. Dans sa nouvelle configuration, le musée invite les grand.e.s comme les petit.e.s à se mettre littéralement à la place des insectes et à s'immerger dans leur univers fascinant afin de changer le regard qu’ils et elles portent sur ces êtres vivants.

Une approche muséologique entièrement renouvelée

Premier musée en Amérique du Nord où il sera possible d’observer autant d’espèces d’insectes – vivants (dont certains en liberté) et naturalisés – en un seul lieu, l’Insectarium convie ses futurs visiteurs et visiteuses à une rencontre hors de l’ordinaire avec les insectes. L’équipe du musée a complètement revu son approche afin d’offrir une expérience immersive et éducative visant à transformer le rapport que l’humain entretient avec les insectes et de développer chez lui la valorisation des insectes, qu'on désigne volontairement par « entomophilie »* à l'Insectarium.

*La définition du mot entomophilie correspond « au mode de pollinisation des plantes se faisant par l'intermédiaire des insectes ». Dans le contexte du nouvel Insectarium, de son architecture et de sa muséologie inspirées par la biophilie, nous donnons un nouveau sens à ce terme pour exprimer la notion d’entomophilie au sens de l’amour, du respect et de la valorisation des insectes.

Une expérience multisensorielle

À travers un parcours dirigé intimiste et multisensoriel, l’humain est invité à rendre visite aux insectes pour être amené, petit à petit, à redéfinir sa relation avec ces étonnants êtres vivants. L’approche se veut progressive et ce n’est qu'après s’être familiarisé avec certains aspects du monde des insectes que le visiteur se trouvera en présence d’insectes vivants.

En pénétrant d’abord dans les Alcôves, inspirées de l’habitat des insectes, vous percevrez le monde à leur échelle. Tous vos sens sont dès lors mis en alerte : les vibrations du sol vous permettent d’entendre comme les insectes; les effets ultraviolets vous font voir comme eux, tandis que la configuration des lieux vous encourage à vous déplacer à leur manière, soit en vous faufilant dans une fissure ou en vous déplaçant d’une tige à l’autre.

Cette première expérience saisissante vous prépare à un premier « tête-à-tête » avec plusieurs espèces d’insectes pour les observer à loisir, voire les contempler à travers des vivariums immersifs. Puis, après avoir admiré la collection d’insectes naturalisés, présentée comme nulle part ailleurs et faisant un éloge à leur beauté et à leur diversité dans le Dôme majestueux, vous émergez de sous la terre dans un espace aux allures de serre géante baigné de lumière naturelle, le Grand Vivarium. Parmi la centaine d'espèces d’insectes vivants en liberté qu'il sera possible d’y voir, dont des papillons qui voleront librement à l’année, certaines n’ont encore jamais été présentées !

L’architecture au service de l’expérience

Ce projet unique est le résultat d’un geste architectural audacieux où la muséologie et l’expérience du visiteur ont dicté l'architecture et non l'inverse. Pour repenser le musée, les architectes ont puisé leur inspiration dans les divers habitats des insectes que sont les nids, les chambres, les galeries, la végétation et la terre. Le concept du nouveau bâtiment adopte aussi les principes de la biophilie pour assurer une intégration harmonieuse à l'environnement immédiat du Jardin botanique, et minimiser son impact visuel au profit de la nature.

Le concept architectural du projet Métamorphose, qui s’est vu décerner un prix d’excellence par le magazine Canadian Architect en décembre 2018, est issu d’un concours international d’architecture remporté par le consortium de cinq firmes d’architectes et d’ingénieurs : Kuehn Malvezzi, Pelletier De Fontenay, Jodoin Lamarre Pratte architectes, Dupras Ledoux et NCK. Le nouvel Insectarium vise la certification LEED or, et le Grand Vivarium qu’il abrite devient la première serre à murs rideaux à recevoir cette attestation au Québec.

Une application mobile pour en savoir plus

En complément à la visite du musée, l’application mobile Espace pour la vie (volet Insectarium) fournit une foule de renseignements sur les espèces naturalisées et vivantes présentées dans le musée. L’utilisation très simple de cette application, qui suit littéralement le visiteur ou la visiteuse au fil de ses déplacements sur le parcours, donne accès rapidement à des informations complémentaires. Des tablettes seront postées dans les diverses salles du musée pour celles et ceux qui n’ont pas d’appareils intelligents et qui aimeraient consulter l’application.

Citations

« Mon souhait le plus cher est que la métamorphose de l’Insectarium entraîne aussi celle du public dans son rapport aux insectes, a indiqué Maxim Larrivée, directeur de l’Insectarium. Encore trop souvent méconnus et sous-estimés, les insectes sont indispensables à l’équilibre de nos écosystèmes. Un changement en profondeur de la place et de l’importance des insectes dans nos sociétés s’impose. »

« Avec la transformation de l’Insectarium, Espace pour la vie marque une autre étape majeure de son développement, a indiqué Julie Jodoin, directrice par intérim d’Espace pour la vie. Arrimée à la vision de Montréal 2030, la mission du nouvel Insectarium nous donne l’occasion d'amplifier le mouvement en faveur de la préservation de la biodiversité. »

« L’approche innovante du nouvel Insectarium est unique en Amérique du Nord et en fera une destination incontournable de la métropole. L’immersion dans le milieu des insectes est une des meilleures façons d’illustrer le rôle majeur qu’ils jouent dans la protection de la biodiversité et de nos écosystèmes. Nous sommes très fiers de proposer une nouvelle expérience stimulante, qui contribuera à conscientiser la population d’aujourd’hui et les générations futures », a déclaré la mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal, Valérie Plante.

Tarification

Le nouvel Insectarium de Montréal offrira une expérience de visite renouvelée et sera désormais tarifé au même titre que tous les autres musées d’Espace pour la vie. Le nouveau Passeport Espace pour la vie constitue un moyen très avantageux de profiter de manière illimitée des cinq musées d’Espace pour la vie à l’année. Tous les détails ici.

L’INSECTARIUM EN BREF

Un musée unique en Amérique du Nord

  • Un concept architectural inspiré de l’habitat des insectes
  • Une superficie 40% plus grande que l’ancien musée
  • Un Dôme majestueux arborant quelque 3 000 spécimens d’insectes naturalisés présentés comme nulle part ailleurs dans le monde
  • Un Grand Vivarium où l’on pourra
    • observer, sur une année complète, environ 175 espèces d'insectes vivants, incluant des papillons.
    • contempler plus de 3 000 végétaux de 150 variétés différentes
    • admirer jusqu’à 80 espèces de papillons à la fois (160 espèces différentes au total au cours d’une même année), volant librement toute l’année, dans un aménagement de végétaux conçu pour favoriser leur activité, leur longévité et les rendre plus visibles;

Principaux faits saillants

  • Prix d’excellence - Magazine Canadian Architect en décembre 2018
  • Superficie totale : 13 154 m2
  • Certification LEED or pour le bâtiment
  • Première serre à murs rideaux certifiée LEED or au Québec
  • Système de chauffage par géothermie, autonome à 75% (24 puits)

Consortium d’architectes et d’ingénieurs:

  • Kuehn Malvezzi (Berlin, Allemagne)
  • Pelletier De Fontenay (Montréal)
  • Jodoin Lamarre Pratte architectes (Montréal)
  • Dupras Ledoux (Montréal) NCK (Montréal)

Coût du projet Métamorphose :

  • 38,4 M$ avant taxes
  • Ce montant comprend les coûts de construction, les travaux connexes, le concours d’architecture, le déplacement des insectes, la muséologie, les honoraires professionnels, l’aménagement et la gestion de projet.

 

BILLETS DE VISITE À HEURE FIXE

Pour vivre l’expérience du nouvel Insectarium, vous devez réserver une heure de visite fixe au moment d’acheter vos billets. Réservez tôt pour obtenir l’heure souhaitée.

Billets et passeport Espace pour la vie en vente ici.

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT

l’application mobile avant de vous rendre

Lien IOS | Lien Android

 

À propos d’Espace pour la vie

Espace pour la vie regroupe le Biodôme, la Biosphère, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan. Ces cinq institutions prestigieuses de la Ville de Montréal forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Ensemble, elles amorcent un mouvement audacieux, créatif et urbain, où se repense le lien entre l’humain et la nature, et où se cultive une nouvelle façon de vivre.

À propos de la Fondation Espace pour la vie

La Fondation Espace pour la vie contribue au développement philanthropique d’Espace pour la vie pour soutenir les missions scientifiques, éducatives, culturelles, sociales et artistiques de ses cinq institutions : le Biodôme, la Biosphère, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan. Ses valeurs se fondent sur le respect de la biodiversité et l'appréciation des sciences et des arts pour rapprocher l’humain de la nature.

- 30 -

Contactez notre équipe

Junior Bombardier
Roy & Turner Communications
514 941-3794
Chantal Côté
Espace pour la vie
514 290-7236
Marie-Joëlle Filion
Espace pour la vie
514 443-6801

Add this