Menu global

Médias

Mission spatiale Landolt : résolution de problèmes de calibrations astronomiques

Montréal, le 10 juin 2024 - 

Une avancée scientifique majeure est sur le point de voir le jour grâce à la mission spatiale Landolt de la NASA. Cette mission, d'un coût de 19,5 millions de dollars, permettra de résoudre une problématique liée aux erreurs engendrées par d'anciennes calibrations astronomiques.

Jonathan Gagné, conseiller scientifique au Planétarium | Espace pour la vie, professeur auxiliaire à l’Université de Montréal et membre de l’Institut Trottier de recherche sur les exoplanètes (iREx), fait partie de l’équipe scientifique constituée d’experts et d’expertes de 12 institutions principalement des États-Unis.

« Participer à cette mission spatiale aux côtés de brillants experts, en contribuant à la sélection de cibles et à l'analyse des données, est une expérience stimulante. L'impact qu’aura la mission Landolt dans divers domaines de l'astrophysique, notamment dans la caractérisation des exoplanètes et les mesures d'accélération de l'expansion de l'Univers, sera particulièrement important », a expliqué Jonathan Gagné.

La mission Landolt, nommée en l'honneur de l'astronome Arlo Landolt qui a établi des catalogues de luminosité stellaire très utilisés, est basée sur le déploiement de lasers calibrés à bord d'un satellite de type « CubeSat ». Ces lasers seront dirigés vers la Terre et produiront une « étoile artificielle » dont le flux lumineux est connu avec précision, permettant ainsi aux télescopes au sol de recalibrer le flux lumineux observé d’environ 60 étoiles, qui serviront ensuite de standards. Cette initiative permettra à la communauté astronomique de revoir les calibrations absolues du flux lumineux de la majorité des étoiles présentes dans plusieurs grands catalogues.

Avec les progrès technologiques, les anciennes calibrations sont devenues la principale source d'erreur de mesure de la luminosité pour la plupart des étoiles. Ces calibrations avaient été faites en 1995 par des scientifiques de Space Telescope Science Institute et étaient basées sur une comparaison des observations de trois naines blanches aux modèles théoriques.

La mission Landolt représente une étape cruciale dans la quête de la précision en astronomie. En résolvant les problèmes causés par les calibrations anciennes, elle ouvre la voie à de nouvelles découvertes et à une meilleure compréhension de l'Univers qui nous entoure.

Plus d’information au sujet de la mission Landolt (en anglais seulement)

À PROPOS 

Espace pour la vie

La protection de la biodiversité et de l’environnement est au cœur de la mission d’Espace pour la vie, qui regroupe le Biodôme, la Biosphère, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium. Ensemble, ces musées montréalais forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Ils accueillent chaque année plus de 2,4 millions de personnes. Au regard des enjeux auxquels la planète est confrontée, Espace pour la vie travaille à accroître son impact en privilégiant le dialogue avec les communautés et en déployant des actions visant à engager la population sur la voie de la transition socioécologique.

- 30 -

Contactez notre équipe

Isabel Matte
Espace pour la vie
514 250-7753

Add this