Menu global

Carnet horticole et botanique

Éloigner les mammifères du potager et du jardin

Français
Voici quelques conseils pour tenir les petits animaux à distance de vos plantes préférées
Crédit photo : Eric Bégin
Écureuil

Les petits mammifères s’invitent dans votre jardin et votre potager? S’ils ne causent pas trop de dégâts, apprenez à tolérer leur présence et même à partager une part de vos récoltes. Ils font partie de la nature après tout!

S’ils sont trop gourmands ou s’ils font trop de dommages, essayez les astuces suivantes. Bien souvent, c’est en combinant différentes stratégies que vous obtiendrez les meilleurs résultats.

Écureuils

  • Les écureuils sont particulièrement friands de bulbes de tulipes et de crocus (sauf Crocus tommasinianus). Optez donc plutôt pour des bulbes peu appétissants pour ces petits rongeurs, tels l'ail ornemental, la jacinthe, le muscari, le narcisse, la scille, la gloire des neiges, l’éranthe d’hiver et le perce-neige. 
  • Si vous désirez cultiver des tulipes, plantez-les plus profondément. Les écureuils ne creusent habituellement pas jusqu’à 20 cm. Si votre sol est léger, vous pouvez planter les gros bulbes de tulipes jusqu’à 30 cm de profondeur. 
  • Certains jardiniers rapportent avoir moins de problèmes avec les écureuils lorsque les bulbes de tulipes sont mis en terre plus tardivement. Il est toutefois recommandé de les planter quelques semaines avant le gel du sol. 
  • Vous pouvez également protéger vos bulbes en couvrant le trou de plantation d’un grillage métallique (de type broche à poules). Formez une cage avec le grillage en pliant les côtés perpendiculairement vers le bas sur 5 à 10 cm. Installez cette cage au-dessus des bulbes puis comblez le trou de terre. Ainsi, les petits rongeurs n’auront pas accès aux bulbes, même en creusant sur les côtés. Il n’est pas nécessaire d’enlever le grillage, mais si vous désirez le faire, attendez environ un mois après la plantation (l’odeur des bulbes ne serait alors plus perceptible par les écureuils) ou retirez-le tôt au printemps, avant l’émergence du feuillage. Protégez également vos semis de glands et de noix avec un grillage métallique. Conservez cette barrière en place pendant une année dans le cas des semis de noyers et pendant deux ans pour les autres essences.
  • Appliquez un engrais naturel à base de fumier de poule déshydraté sur le sol ou sur le terreau des plantes cultivées en contenants (en laissant les granules en surface). L’odeur du fumier de poule tient les écureuils à l’écart pendant quelques semaines. Il faut en réappliquer au besoin, mais toujours en respectant les recommandations figurant sur l’étiquette du produit, car il s’agit d’un fertilisant.  
  • Il existe des répulsifs commerciaux dont les ingrédients actifs sont l'huile de poivre noir, la pipérine et la capsaïcine. Il faut bien suivre les recommandations du fabricant. L’effet de ces répulsifs est temporaire. Ces produits ne doivent pas être appliqués sur les plantes comestibles.
  • Utilisez un arroseur à jet muni d’un détecteur de mouvement.
  • Si ces méthodes ne fonctionnent pas, vous pouvez couvrir votre potager avec un grillage soutenu par des piquets, de manière à former une « cage ». 

Chats

  • Plantez des arbustes à rameaux épineux (rosiers, épines-vinettes, framboisiers, etc.) dans les endroits où les chats pénètrent dans votre jardin.
  • Dans les zones dégagées du jardin que les félins utilisent comme litière, appliquez un paillis rugueux, des branches piquantes (comme des rameaux d’épinette) ou un grillage de type broche à poules fixé au sol. 
  • Pour protéger vos semis, couvrez-les avec une toile flottante (couverture flottante) ou un grillage, ou encore piquez plusieurs bâtons en les inclinant près du sol. 
  • Il existe des répulsifs commerciaux dont les ingrédients actifs sont l'huile de poivre noir, la pipérine et la capsaïcine. Il faut bien suivre les recommandations du fabricant. L’effet de ces répulsifs est temporaire. Ces produits ne doivent pas être appliqués sur les plantes comestibles.
  • Utilisez un arroseur à jet muni d’un détecteur de mouvement.
  • Si vous n’obtenez pas de résultats satisfaisants avec ces techniques, érigez une clôture assez haute dont la base est enterrée autour de votre jardin ou de votre potager.

Marmottes

  • Cultivez de préférence des végétaux qui sont peu attirants pour les marmottes. Consultez le lien Les plantes que les marmottes évitent dans la section Pour en savoir plus. Faites vos propres observations et modifiez votre aménagement au besoin. 
  • Bloquez l'accès aux endroits convoités par ces animaux : sous le balcon, le patio et la remise. Faites attention de ne pas bloquer le terrier pendant que l'animal ou ses petits sont à l'intérieur. Employez un grillage métallique très résistant (la broche à poules n’est pas assez solide). Le grillage doit descendre verticalement à au moins 30 cm de profondeur dans le sol et une section de 20 cm doit être repliée en L à l’horizontal vers l’extérieur (dans le fond de la tranchée).
  • Il existe des répulsifs commerciaux dont les ingrédients actifs sont l'huile de poivre noir, la pipérine et la capsaïcine. Il faut bien suivre les recommandations du fabricant. L’effet de ces répulsifs est temporaire. Ces produits ne doivent pas être appliqués sur les plantes comestibles.
  • Utilisez un arroseur à jet muni d’un détecteur de mouvement.
  • Si ces stratégies ne donnent pas les résultats escomptés, érigez une clôture en grillage métallique solide autour de votre potager (évitez la broche à poules qui n’est pas assez robuste). Les mailles doivent mesurer 5 cm ou moins. Le grillage doit être enfoui à au moins 30 cm dans le sol et il faut prendre soin de replier 20 cm de grillage en L vers l’extérieur (au fond de la tranchée). Dans la portion hors sol de la clôture, le grillage doit être fixé sur les poteaux jusqu’à une hauteur d’environ 1 m. Dans la partie supérieure, une section supplémentaire de 30 à 60 cm, qui n’est pas attachée, doit être inclinée légèrement vers l’extérieur. 

Mouffettes et ratons laveurs

  • Utilisez des poubelles munies de couvercles difficiles à enlever par les petits animaux. Les poubelles en métal ont l'avantage de ne pas pouvoir être rongées. Nettoyez régulièrement l'intérieur de la poubelle afin d'éliminer les odeurs qui les attirent. Comme la mouffette et le raton laveur sont actifs pendant la nuit, sortez idéalement vos poubelles le matin même de la journée de la collecte des déchets.
  • Bloquez l'accès aux endroits convoités par ces animaux : sous le balcon, le patio et la remise. Faites attention de ne pas bloquer le terrier pendant que l'animal ou ses petits sont à l'intérieur. Utilisez un grillage métallique solide enfoui à au moins 30 cm de profondeur et dont une section est repliée en L vers l’extérieur (dans le fond de la tranchée).
  • Les mouffettes et les ratons laveurs peuvent endommager la pelouse en creusant des trous pour trouver les vers blancs dont ils raffolent. Tolérez leur présence s'ils causent peu de dégâts, vous avez des alliés dans le contrôle des vers blancs! Il faut toutefois replacer les sections de pelouse soulevées chaque jour. En cas de sérieux dommages au gazon, appliquez des nématodes (vers microscopiques qui parasitent les vers blancs) entre la mi-août et la mi-septembre pour réduire le nombre de larves dans le sol. 
  • Il existe des répulsifs commerciaux dont les ingrédients actifs sont l'huile de poivre noir, la pipérine et la capsaïcine. Il faut bien suivre les recommandations du fabricant. L’effet de ces répulsifs est temporaire. Ces produits ne doivent pas être appliqués sur les plantes comestibles.
  • Utilisez un arroseur à jet muni d’un détecteur de mouvement.
  • Si nécessaire, installez une clôture métallique à mailles serrées (5 cm ou moins) d’environ 1,2 m de hauteur. Le grillage doit descendre à au moins 30 cm de profondeur dans le sol et une section de grillage doit être repliée en L vers l’extérieur (dans le fond de la tranchée). Dans le haut de la clôture, il est recommandé de laisser pendre 30 à 45 cm de grillage vers l’extérieur.  Pour éloigner le raton laveur, une clôture électrique est plus efficace. Cet animal étant un grimpeur habile, la clôture (électrifiée ou non) ne sera pas utile si des branches d’arbres lui permettent d’accéder au jardin.  Dans les cas plus problématiques, il est possible  de construire une « cage » grillagée pour protéger le jardin.

Cerfs de Virginie (chevreuils)

  • Aménagez idéalement votre terrain avec des végétaux qui présentent peu d’attraits pour les cerfs. Un lien vers une liste de 250 plantes que les cerfs n’aiment pas est disponible dans la section Pour en savoir plus. 
  • Il existe des répulsifs commerciaux dont les ingrédients actifs sont, par exemple, les matières solides d’œufs entiers en putréfaction ou le sang séché. Il faut bien suivre les recommandations du fabricant. L’effet de ces répulsifs est temporaire. Ces produits ne doivent pas être appliqués sur les plantes comestibles
  • Utilisez un arroseur à jet muni d’un détecteur de mouvement. 
  • Si les cerfs causent beaucoup de dommages, installez une clôture haute. Pour obtenir plus de détails, consultez le Guide de protection contre les cerfs de Virginie dans la section Pour en savoir plus. 

 

Add this

Partager cette page