Menu global

Carnet horticole et botanique

Engrais naturels

Français
En générale, les engrais naturels sont incorporés superficiellement en complémentarité avec le compost
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)
Incorporation d'engrais

Les engrais naturels peuvent être d'origine organique (résidus de végétaux ou d'animaux) ou minérale (roches broyées). Ces engrais n'ont subi aucune transformation chimique.

Pour libérer leurs éléments nutritifs, la plupart des engrais naturels doivent être dégradés par les organismes vivants du sol. Ainsi, en plus de nourrir les plantes, ils stimulent la vie biologique du sol. Un autre avantage de ce mode de dégradation des engrais est de limiter les risques de lessivage et de brûlure des racines.

La majorité des engrais naturels ont une action lente mais prolongée dans le sol. Parmi les engrais à action rapide, mentionnons les émulsions de poissons, les algues liquides, le sulfate de potassium et de magnésium, le nitrate de soude et la farine de sang.

Exemples d'engrais naturels organiques

Note : Les doses sont données à titre indicatif seulement. Des ajustements devront être apportés en fonction des résultats de l'analyse de sol, des besoins des végétaux et des recommandations figurant sur l'étiquette du produit. Les pourcentages d'éléments nutritifs contenus dans l'engrais sont approximatifs.

Farine de sang (12-2-0)

Cet engrais, riche en azote, contient un peu de phosphore. Son action est rapide et persistante. On l'utilise en complémentarité avec le compost. Il faut l'incorporer superficiellement.

Dose : 5 kg/100 m2

Farine de plumes (13-0-0)

Cet engrais libère son azote sur une période d'environ 140 jours. On l'utilise en complémentarité avec le compost. Il faut l'incorporer superficiellement.

Dose : 5 kg/100 m2

Farine de viande et d'os (8-4-0)

Cet engrais est riche en azote et en phosphore. On l'utilise en complémentarité avec le compost. Il peut faire augmenter légèrement le pH du sol. Il faut l'incorporer superficiellement.

Dose : 5 kg/100 m2

Os moulu (poudre d'os) (2-22-0)

Ce fertilisant, très riche en phosphore, contient également du calcium. On l'utilise principalement en début de culture, lors du semis, du repiquage et de la plantation. Son action est lente mais prolongée dans le sol : 50 % de l'engrais est dégradé la première année et le reste en 4 ans.

Comme la poudre d'os attire les animaux, certains jardiniers préfèrent la remplacer par du phosphate minéral, aussi connu sous le nom de phosphate de roche. Le phosphate minéral contient 27 % de phosphore (0-27-0), mais seulement 7 % est disponible pour les plantes. Ce produit se dégrade encore plus lentement que la poudre d'os (en 7 ans). Il a également un effet alcalinisant sur le sol car il contient beaucoup de calcium.

La poudre d'os peut également être remplacée par la farine de crevette (8,5-6-1,2) ou de crabe (4,7-5,9-0,3).

Il faut bien mélanger ces produits au sol ou les incorporer au compost.

Doses :

  • os moulu : 10 à 25 kg/100 m2
  • phosphate minéral : 10 kg/100 m2
  • farine de crevette ou de crabe : 5 à 10 kg/100 m2

Farine d'algues (2-4-10)

La farine d'algues est riche en potassium et contient plusieurs oligo-éléments. Elle est utilisée pour stimuler la croissance des végétaux et accroître leur résistance. On la mélange au sol au printemps ou on l'incorpore au compost.

Compte tenu de sa haute teneur en éléments mineurs, on doit utiliser cet engrais de façon modérée.

Dose : 1 kg/100 m2

Émulsions de poissons (5-1-1, 5-2-1, 5-4-1)

Les émulsions de poissons peuvent être employées pour favoriser une reprise vigoureuse des végétaux au printemps ou pour traiter des symptômes de carence en cours de saison. On les utilise surtout en fertilisation foliaire, mais on peut aussi les mélanger à l'eau d'arrosage. Il faut bien lire l'étiquette du produit car certaines marques contiennent des engrais chimiques.

Dose : 10 ml/l d'eau

Algues liquides

Les algues liquides sont riches en éléments mineurs et en potassium. Elles contiennent également de l'azote, du phosphore, des hormones de croissance, des acides aminés, des antibiotiques naturels et des enzymes. On les emploie pour stimuler la croissance et la floraison des végétaux et augmenter leur résistance aux ravageurs et aux stress (vent, froid, sécheresse, transplantation). Elles peuvent aussi être utilisées pour redonner de la vigueur aux plantes malades ou affaiblies et pour combler les besoins des plantes les plus exigeantes.

Les algues liquides sont généralement employées en fertilisation foliaire, mais on peut aussi les mélanger à l'eau d'arrosage.

Dose : 10 ml/l d'eau

Exemples d'engrais naturels minéraux

Sulfate de potassium et de magnésium (Sul-Po-Mag) (0-0-22; 22 % S, 11 % Mg)

Cet engrais à action rapide est riche en potassium, en soufre et en magnésium. On doit l'utiliser en mélange avec d'autres fertilisants pour ne pas brûler les racines des plantes.

Dose : 1 kg/100 m2

Sel d'Epsom

Le sel d'Epsom est du sulfate de magnésium (10 % Mg et 13 % S). On l'emploie principalement en fertilisation foliaire pour corriger un problème de carence en magnésium. Il est aussi utilisé pour stimuler la croissance et la floraison des rosiers et accentuer la couleur verte du feuillage.

Doses : 5 g/l d'eau

Rosiers : En fertilisation foliaire : 1 c. table/4 l d'eau (une application après l'ouverture des feuilles au printemps et une autre au moment de la floraison). Au sol : ½ tasse de granules au pied de chaque plant (une application au printemps avant l'ouverture des bourgeons et une application à l'automne avant la chute des feuilles).

Basalte (Bio-Roche) (0-0-4)

En plus de fournir du magnésium, du calcium, du potassium et des oligo-éléments, le basalte est riche en silice, un minéral qui améliore la résistance des plantes aux insectes, aux maladies fongiques et à la sécheresse. Le basalte neutralise également les pH trop acides ou trop alcalins et favorise la rétention d'eau et d'éléments nutritifs dans les sols sableux.

On l'applique au sol ou on le mélange au compost.

Dose : 10 kg/100 m2

Mica (0-0-10)

Le mica est riche en potassium et en magnésium (20 %). On l'utilise en mélange avec le compost ou on l'incorpore au sol.

Dose : 10 kg/100 m2

Borax

Le borax est très riche en bore. On l'utilise pour corriger un problème de carence. Cet engrais doit être utilisé en petites quantités, car il peut facilement devenir toxique.

Dose : 100 g/100 m2

Add this

Partager cette page