Menu global

Carnet horticole et botanique

Fabrication et plantation du terrarium

Français
Les plantes doivent être disposées selon leur taille et leur mode de croissance
Crédit photo : Christopher.Michel
Terrarium

Voici les étapes à suivre pour concevoir votre terrarium.

La fabrication

  1. Lavez et séchez le récipient de verre. Pour que les parois intérieures demeurent propres lors du montage, utilisez un tube de carton pour y verser lentement les matériaux.
  2. Ajoutez la couche de drainage d’une épaisseur variant de 1,5 à 3 cm, selon la dimension du contenant.
  3. Recouvrez la couche de drainage d’environ 1 cm de morceaux de charbon de bois.
  4. Posez le séparateur de sol (toile moustiquaire ou géotextile). Le but est de laisser l’eau s’écouler tout en empêchant que le terreau ne s’infiltre dans la couche de drainage.
  5. Humidifiez légèrement le terreau, puis ajoutez-en une couche d’épaisseur suffisante (environ 5 à 10 cm selon la taille du contenant) pour permettre la formation des racines des plantes.

De façon générale, il est préférable de respecter certaines proportions. Idéalement, l’ensemble des matériaux inertes (drainage et terreau) ne devrait pas dépasser le tiers ou la moitié de la hauteur du contenant, selon ses dimensions. L’espace restant servira aux plantes.

La plantation

  1. Disposez les plantes selon leur taille et leur mode de croissance. Si le terrarium doit être vu d’un seul côté, tentez de placer les plantes les plus hautes à l’arrière et les plus basses à l’avant. Par contre, s’il doit être vu de tous les côtés, disposez préférablement les plus hautes au centre.
  2. Évitez de surcharger le terrarium, car les plantes augmenteront de volume. Laissez un espace entre celles-ci.
  3. Ajoutez des décorations de surface. Assurez-vous que les matériaux ont été bien nettoyés.
  4. Arrosez parcimonieusement ou vaporisez un peu d’eau à la surface du terreau. Le sol doit être humide, mais pas détrempé. Il faut éviter l’accumulation d’eau dans le fond du contenant.
  5. Placez le terrarium dans une pièce bien éclairée, mais à l’abri du soleil direct. Au besoin, si la luminosité est insuffisante, vous pouvez utiliser un éclairage artificiel (fluorescents ou DEL).
  6. Veillez à éloigner le terrarium des sources de chaleur, comme les radiateurs.

Add this

Partager cette page