Menu global

Carnet horticole et botanique

Fougères pour coins sombres et secs

Français
Dryoptère fougère-mâle
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Roméo Meloche)  
Dryopteris filix-mas.

Aucune des fougères qui nous sont familières ne saurait tolérer des conditions de sécheresse prolongée sans perdre l'aspect de santé de son feuillage.

Dryoptère fougère-mâle

Par contre, certaines d'entre elles peuvent s'accommoder de la compétition des plantes avoisinantes et croître au pied d'une haie par exemple, telle la dryoptère fougère-mâle (Dryopteris filix-mas).

Polypode de Virginie

Quant au polypode de Virginie indigène ou « tripe-de-roche » (Polypodium virginianum), il s'installe sur des corniches rocheuses qui rappellent son habitat bien drainé et sa tolérance à des périodes de sécheresse inopportunes.

 

Texte adapté d'un article de Michel-André Otis, Quatre-Temps, vol. 18, no.2.

Add this