Menu global

Jardin japonais

Français
Tous les éléments de ce jardin s'équilibrent pour évoquer la sérénité
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Claude Lafond)
Jardin japonais
  • Jardin japonais
  • La cascade du Jardin japonais.
  • Les plantes du Jardin japonais
  • Le belvédère du Jardin japonais
  • Pavillon culturel du Jardin japonais
  • Parapluie traditionnel japonais
  • Papier japonais
  • Origami
  • Percussion japonaise

Un jardin japonais est un lieu privilégié où l’harmonie et la quiétude invitent à la contemplation.

Dans ce jardin, d’une superficie de 2,5 hectares, la pierre, l’eau et les végétaux se conjuguent pour créer une version idéalisée de la nature. 

Notre jardin japonais regroupe trois types de jardins distincts : un jardin de promenade, un jardin sec et un jardin de thé.

L'architecte-paysager du jardin

Ken Nakajima (1914-2000), architecte paysager japonais de renommée internationale, a su donner à son aménagement le cachet d'un jardin contemporain en ajoutant aux lignes sobres et traditionnelles un nombre important de végétaux à fleurs.

Pour Nakajima, l’essentiel dans la création d’un jardin était de tenir compte de la beauté naturelle du lieu où le jardin allait s’implanter.

Depuis son inauguration en 1988, le Jardin japonais constitue une fierté pour le Jardin botanique.

Une visite pour se recueillir

Une promenade au jardin japonais éveille tous les sens. Tour à tour, on peut admirer la beauté des agencements de pierres, des arbustes et arbres minutieusement taillés, des floraisons au fil des saisons. L’eau est omniprésente dans le jardin, tantôt s’écoulant dans les ruisseaux, tantôt dévalant les cascades pour terminer sa course dans l’étang.

Fréquenter le jardin tôt le matin pourrait signifier surprendre la gent ailée dans sa toilette matinale, les ébats d’un grand héron, des canards malards ou d’un martin-pêcheur.

Chaque saison, chaque période de la journée est porteuse de moments d’intensité et de beauté qu’il faut savoir saisir.

Un pavillon pour le Jardin japonais

Une visite au Jardin japonais peut aussi s'agrémenter d’une halte à son pavillon culturel. On y découvre la culture japonaise à travers expositions et diverses activités.

Le Pavillon comporte une salle de thé traditionnelle et offre une vue sur le Jardin sec, de même qu’un accès à la Cour des bonsaïs.

Fondation du Jardin japonais

Partenaire privilégié du Jardin japonais, la Fondation du Jardin japonais et du Pavillon japonais de Montréal soutient ses activités. Organisme à but non lucratif créé en 1989, la Fondation a pour objectifs de :

  • Promouvoir une meilleure connaissance de la culture japonaise;
  • Maintenir et tisser de nouveaux liens avec le Japon;
  • Grâce à des fonds recueillis au moyen de dons, subventions et commandites, permettre la présentation d'activités culturelles et d'animation au Jardin et au Pavillon japonais du Jardin botanique de Montréal;
  • Entretenir des liens privilégiés avec les intervenants japonais afin de favoriser la tenue d'événements culturels de grande qualité;
  • Accueillir les délégations japonaises en visite à Montréal.

Pour en savoir plus, visitez le site de la Fondation du Jardin japonais.

 

Voir aussi

Add this