Menu global

L’importance vitale de la biodiversité

Français
Nelumbo nucifera 'Alba Plena'.
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)
Nelumbo nucifera 'Alba Plena'.

La biodiversité, en termes simples, correspond à la variété de toute vie sur Terre, sous toutes ses formes et fonctions. Elle englobe les plantes, les bactéries, les animaux et les humains. Elle constitue le fondement des écosystèmes desquels l’humanité dépend pour son approvisionnement en nourriture, eau, chauffage ou fibres végétales. La biodiversité sert aussi à :

  • la régulation du climat par la production d’oxygène;
  • la captation de gaz carbonique;
  • la purification de l’eau et de l’air;
  • la pollinisation;
  • la stabilisation de l’érosion.

Le terme  « biodiversité » est adopté à l’occasion du Sommet de la Terre, à Rio de Janeiro, en 1992. Ce mot désigne la variété des écosystèmes, des espèces ainsi que celle qui existe au sein de chaque espèce.

La préservation de la biodiversité est un des engagements prioritaires du développement durable. L'adoption de la Convention sur la diversité biologique (CDB) au cours du sommet de la Terre de Rio de 1992 engage les pays signataires à poser des actions concrètes pour protéger le vivant.
En 1993, l’Organisation des Nations unies (ONU) a instauréle Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (SCDB). Le siège social du Secrétariat est situé à Montréal.

Le rôle de la biodiversité

La biodiversité joue un rôle essentiel au maintien de la vie sur Terre et contribue au bien-être des humains. Voici quelques illustrations de ses bienfaits écologiques :

  • la pharmacopée issue de produits extraits directement de plantes ou dérivés de produits naturels est essentielle à la santé;
  • la diversité des microorganismes du sol contribue à la fertilisation des sols utilisés pour l’agriculture qui nourrit l’humanité;
  • les plantes des milieux humides filtrent l’eau en retenant nitrate et phosphate;
  • les arbres assainissent l’air que nous respirons et aident à réguler les aléas du climat tel que les inondations ou les canicules;
  • les insectes alimentent les animaux, nettoient les champs, pollinisent une multitude de fleurs et de plantes qui entretiennent le vivant.

Loin d’être exhaustifs, ces services rendus par la nature ont une valeur qui doit être reconnue. Pour les valoriser et les protéger, les expert.es leur donnent un équivalent monétaire, au même titre que tout service offert. Ils peuvent ainsi être considérés et intégrés au système économique qui régit le fonctionnement de notre société.

La préservation de la biodiversité

Préserver la biodiversité signifie d’abord en reconnaître l’importance afin de mettre en place des mesures pour agir concrètement à sa préservation. Gouvernements, entreprises et individus ont le pouvoir d’instaurer des changements structurels, législatifs, organisationnels et comportementaux pour assurer sa pérennité.

Espace pour la vie contribue directement à favoriser la biodiversité et sa conservation grâce à ses programmes de diffusion, de conservation, de recherche et d’éducation.

Add this