Menu global

nobELLES - Épisode 6 : Emmy Noether

Français

Résumé de l'épisode

Son travail chevauchant la physique et les mathématiques a changé l’histoire. Einstein sera un des premiers à le reconnaître. Juive en Allemagne, Emmy Noether enseignera les mathématiques à tous ceux qui voudront apprendre, y compris aux nazis. Voici l’histoire d’une femme exceptionnelle et originale, qui n’a jamais compris pourquoi il y avait des barrières. Geneviève Boileau, formatrice en communication non-violente, nous démontre la nécessité d’être fidèle à nous-mêmes, sans ego.

Transcription de l'épisode 6 - Emmy Noether

Texte de l'exposition

Le théorème élaboré et publié par Emmy Noether en 1918 est considéré comme « l’un des théorèmes mathématiques les plus importants dans le développement de la physique moderne ».

Albert Einstein affirma un jour que « [...] de l’avis des mathématiciens vivants les plus compétents, Fräulein Noether fut le génie créatif mathématique le plus remarquable à émerger depuis que les femmes ont accès aux études supérieures. »

Contrairement à d’autres scientifiques au parcours similaire, c’est peut-être la première fois que vous lisez le nom d’Emmy Noether. Il apparaît peu dans les publications, dans les conférences. Elle présente ses cours sous le nom de ses superviseurs. Elle laisse parfois les autres s’attribuer le mérite de ses idées, afin qu’ils puissent développer leur propre carrière.

À compter du moment où elle commence à donner des cours, il lui faudra 12 ans avant d’obtenir un titre officiel d’enseignante, et attendre encore deux ans avant d’obtenir son premier salaire. Ses collègues reconnaissent la valeur de son intelligence et de ses contributions, mais elle ne recevra jamais le titre officiel de professeur à l’université, bien que sa cause soit soutenue par plusieurs collègues masculins influents. Comme elle est juive, elle sera renvoyée de son poste en Allemagne en 1933. Elle s’expatrie aux États-Unis, où elle demeurera jusqu’à son décès.

Emmy Noether eut une carrière académique impressionnante pour une femme de son époque :

  • Elle a formé de nombreux étudiants et étudiantes qui sont devenu.e.s à leur tour des mathématicien.ne.s accompli.e.s.
  • Elle a publié plusieurs thèses qui ont révolutionné les théories de l’algèbre et de la physique moderne, et d’importants théorèmes sont nommés en son honneur.
  • Elle était reconnue dans le milieu universitaire de son époque pour ses techniques d’enseignement et sa passion sans limite pour les mathématiques.
  • Elle était une scientifique dévouée, bienveillante et passionnée.

Noether a eu le même parcours que ses vis-à-vis masculins, mais en partant de plus loin et en affrontant plus d’obstacles. Pourtant, encore aujourd’hui, on dit des femmes qu’elles ont du succès lorsqu’elles combinent une grande carrière avec une vie familiale accomplie. Elles détiennent des postes de pouvoir au sein d’entreprises, mais elles doivent rester accessibles et douces. Elles doivent savoir diriger, sans prendre trop de place. Est-ce qu’on s’attend à la même chose des hommes?

Add this