Menu global

Phénomènes à surveiller au cours d’une éclipse totale de Soleil

Français

Au cours d’une éclipse solaire, et particulièrement à l’approche de la totalité, de curieux phénomènes se succèdent rapidement autour de nous. Pour profiter au maximum de cet événement où tout semble se bousculer, il faut s’y préparer adéquatement. Voici une liste de phénomènes à surveiller au cours d’une l’éclipse totale de Soleil, certains pouvant également être observés à l’occasion d’une éclipse partielle.

(Les indications temporelles sont approximatives)

Pendant les phases partielles (jusqu’à T – 5 minutes = 5 minutes avant début de la totalité)

  • Observer le changement de forme du Soleil à mesure que la Lune avance devant lui — LUNETTES D’ÉCLIPSE NÉCESSAIRES POUR EFFECTUER CETTE OBSERVATION À L’OEIL NU
  • Observer la projection du croissant de Soleil par trous d’épingles (naturels ou non)
  • Chute ou plateau de température de l’air ambiant (garder le thermomètre à l’ombre)
  • Que font les vents ?
  • Nuages convectifs se dissipent
    • Les nuages convectifs (alimentés par le réchauffement du sol par le Soleil) auront tendance à se dissiper avec la température qui diminue
    • Malheureusement pas le cas de tous les nuages…
    • Plus efficace sur la terre ferme, mais peu d’effet au-dessus de l’océan

À l’approche de la totalité (à compter de T – 20 minutes)

  • Chute perceptible de la luminosité ambiante (T – 15-20 minutes)
    • Fraction visible de la photosphère diminue, car de plus en plus cachée par la Lune
    • Diminution progressive de la luminosité ambiante
    • Mais l’œil humain s’adapte aux changements de luminosité ambiante (surtout graduels)
    • T – 15-20 minutes, encore Soleil + ombres, mais baisse de luminosité devient remarquable
  • Éclairage étrange
    • Prend une drôle de teinte
  • Planètes brillantes apparaissent (Vénus, Jupiter, Mercure)
    • Se préparer à l’avance pour savoir quelles planètes et étoiles brillantes seront visibles pendant la totalité, et dans quelle position p/r à l’éclipse
    • Utiliser un logiciel de planétarium (par ex Stellarium.org ou Stellarium-web.org, tous deux gratuits)
    • Vénus visible très tôt (déjà visible à l’œil nu en plein jour dans de bonnes conditions, même hors éclipse)
    • Dépend de la transparence atmosphérique, mais la baisse de luminosité aide à diminuer la brillance du ciel
  • Ombres bizarres
    • Ombres de plus en plus nettes dans une direction mais toujours floues dans la direction perpendiculaire ! (Le Soleil prend la forme d’une fente de plus en plus fine)
  • Remarquez le comportement des animaux et des plantes
    • Oiseaux (plus faciles à observer) se préparent pour la nuit
    • Fleurs se referment (en saison…)
  • Guettez l'approche de l’ombre en amont de la bande de totalité
    • Repérer la direction précise sur les cartes (sud-ouest pour le sud du Québec, le 8 avril 2024)
    • Arrive à +/– 4300 km/h !! (~1200 m/s) (8 avril 2024 dans le sud du Québec)
    • Assombrissement de l’atmosphère au-dessus des lieux déjà dans la totalité
    • Très visible sur les nuages distants
  • Surveillez l'apparition des «ombres volantes» (shadow bands) (T – 30-90 secondes)
    • Manifestation de la turbulence atmosphérique
    • Comme la scintillation des étoiles, mais pour une source lumineuse longue, étroite et très brillante
    • « Vagues » de quelques dizaines de cm, parallèles au mince filet de Soleil
    • Analogie : motifs lumineux au fond d’une piscine au Soleil, en moins brillant et contrasté
    • Visibles sur surfaces claires et aussi uniformes que possible
    • Drap blanc, carrosserie d’auto, murs ou sols sans motifs

Puis tout se précipite au moment où la totalité arrive… (à compter de T – 1 minute)

  • La couronne interne !
    • Un coup d’œil furtif, sans filtre, permet de deviner la partie la plus brillante de la couronne solaire, tout autour de la Lune
  • « Perles (grains) de Baily » au 2e contact !
    • Dernier arc visible de la photosphère solaire commence à se fragmenter à cause des montagnes et vallées qui se profilent au limbe lunaire
    • Se transforment et disparaissent en quelques secondes !
  • « Bague à diamant » au 2e contact !
    • Éclat brillant du dernier grain de Baily, complète l’anneau lumineux de la couronne interne

Pendant la totalité — RETIRER LES LUNETTES D’ÉCLIPSE

  • Qui a fermé les lumières ??
    • Au moment où la photosphère disparaît complètement (2e contact et début de la totalité) ce qui reste de lumière ambiante chute rapidement
    • C’est une drôle de nuit en plein jour
    • Choisir un site sans éclairage automatique ! ! !
  • La chromosphère rosée et les protubérances !
    • Mince couche inférieure de l’atmosphère solaire, juste au-dessus de la photosphère
    • Visible seulement durant quelques secondes après le 2e contact
    • Visibilité dépend de la taille relative de la Lune par rapport au Soleil
    • Émission Hydrogène-alpha
    • Rose vif, presque fluo, que les photos n’arrivent pas à représenter adéquatement
    • Protubérances s’élèvent de la chromosphère
  • La couronne moyenne et externe !
    • L’atmosphère externe du Soleil, s’étend à plusieurs rayons solaires (quelques degrés) à l’œil nu
    • Truc de « l’œil-de-pirate » : se protéger un œil de la lumière pendant les heures qui précèdent l’éclipse, et le découvrir durant la totalité pour voir les parties plus faibles de la couronne solaire
    • Examiner sa structure, sa forme et ses détails aux jumelles
    • Blanc nacré, avec courants et volutes
    • Sculptée par les lignes de force du champ magnétique solaire
    • Forme plus ou moins égale selon le moment dans le cycle d’activité solaire : en période de faible activité, les volutes de la couronne s’étendent principalement dans le prolongement de l’équateur du Soleil; en période de forte activité, ces volutes se déploient tout autour du Soleil
  • Étoiles brillantes et planètes !
    • Le degré de noirceur dépend de la taille de l’ombre et où on se situe
    • Planètes brillantes deviennent bien visibles si elles sont suffisamment hautes dans le ciel
    • Idem pour les étoiles les plus brillantes (mag. < +1,5)
    • Utilisez notre carte de repérage 
  • Les couleurs du crépuscule sur 360 degrés !
    • « Coucher de Soleil » sur 360 degrés : lumière du jour qui arrive des régions à l’extérieur de l’ombre
    • Spectacle totalement immersif

Après la totalité, tout se répète en ordre inverse

  • Chromosphère émerge quelques secondes avant le 3e contact (possiblement précédée de protubérances)
  • Bague à diamant + perles de Baily !  REMETTRE LES LUNETTES D’ÉCLIPSE
  • La lumière du jour revient rapidement, presque brutalement
  • Guettez les ombres volantes
  • L’ombre s’éloigne vers l’aval de la bande de totalité (vers l’est le 8 avril 2024, pour le sud du Québec)
  • Que font les animaux ? Les plantes ?
  • Combien de temps encore pouvez-vous voir les planètes ?
  • Phases partielles se déroulent en ordre inverse

Documents téléchargeables

Add this