Menu global

Planètes visibles à l'oeil nu

  • Crédit photo : Marc Jobin
    Le ciel à l'oeil nu

    Voici un aperçu des planètes observables à l’œil nu dans les jours à venir. Suivez ces indications pour savoir où et quand regarder pour les apercevoir.

    Du 19 septembre au 3 octobre 2022

    Mercure est trop près du Soleil et n’est pas visible. La petite planète passe en conjonction inférieure (entre la Terre et le Soleil) le 23 septembre et on commencera à la voir dans le ciel du matin à partir du 30 septembre.

    Vénus se rapproche du Soleil et s’enfonce de plus en plus dans les lueurs de l’aube, très bas à l’horizon est dans les minutes qui précèdent le lever du Soleil. L’éclatante Étoile du Matin disparaît complètement au cours des derniers matins de septembre. Elle passera en conjonction supérieure le 22 octobre, de l’autre côté du Soleil, puis réapparaîtra graduellement dans le ciel du soir en décembre.

    Mars est visible en seconde moitié de nuit jusqu’à l’aube. La planète rouge émerge au-dessus de l’horizon est-nord-est vers 22h30 et culmine avant l’aube à plus de 65 degrés au-dessus de l’horizon sud. Dans la nuit du 14 au 15 octobre, la Lune gibbeuse décroissante passe 5 degrés au nord de Mars.

    Jupiter est à l’opposition le 26 septembre. La brillante planète est donc visible toute la nuit ces jours-ci : elle émerge au-dessus de l’horizon est au crépuscule, culmine vers 1 heure du matin, environ 44 degrés au-dessus de l’horizon sud, et disparaît à l’aube à l’horizon ouest. Le soir du 8 octobre, au crépuscule, la Lune gibbeuse croissante se lève 3 ½ degrés sous Jupiter; l’écart entre les deux astres se creuse au cours des heures suivantes.

    Saturne était  à l’opposition le 14 août. On peut apercevoir la planète aux anneaux au-dessus de l’horizon est-sud-est dès le crépuscule; elle culmine au sud vers 22 heures, une trentaine de degrés au-dessus de l’horizon, puis disparaît à l’ouest-sud-ouest avant 3 heures du matin. Le soir du 5 octobre, à la tombée de la nuit, la Lune gibbeuse croissante repose 5 ½ degrés en bas et à gauche de Saturne; l’écart entre les deux astres se creuse au cours des heures suivantes.

    Voir aussi

    Le ciel du mois

    Le Petit Planétaire

Add this

Partager cette page