Menu global

Carnet horticole et botanique

Potager Amérique-latine

Français
Oca du Pérou (Oxalis tuberosa)
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Isabelle Paquin)
Oca du Pérou (Oxalis tuberosa)
  • Oca du Pérou (Oxalis tuberosa)
  • Jícama ou pois patate (Pachyrhizus erosus)
  • Pépino ou poire-melon (Solanum muricatum)
  • Yacón ou poire de terre (Smallanthus sonchifolius)
  • Tamarillo nain (Cyphomandra abutiloides)
  • Semis de pipicha
  • Semis de papalo
  • Quinoa

Conditions de croissance idéales

Lumière :

La plupart des semences ne requièrent pas de lumière pour germer. Par contre, dès la germination, on recommande entre 12 à 18h de lumière par jour. La qualité de la luminosité est aussi très importante. Les ampoules classiques et les halogènes de nos maisons sont loin d’être appropriés, car ils provoquent l’étiolement. Pour une dizaine de dollars, vous pouvez acheter un tube fluorescent T5 qui permettra la croissance de plants trapus.

Température :

La majorité des semences préfère une température stable de 22 à 26°C durant leur germination. Donc pas de courant d’air! Un petit tapis chauffant de 50 x 23 cm (30$) maximisera la germination et facilitera la gestion de l’arrosage. Attention aussi à l’eau froide. Optez pour une eau tiède.

Humidité :

Une semence n’a pas encore de racines pour puiser l’eau, donc avant la germination, il suffit simplement d’arroser en surface. Il est parfois nécessaire de le faire plusieurs fois par jour. Pour éviter d’attendre à côté de vos semis, placez un dôme en plastique transparent par-dessus qui conservera l’humidité et la chaleur. Gardez en tête qu’une semence qui a commencé à germer ne doit pas manquer d’eau. Une fois la germination amorcée, vous pourrez arroser plus en profondeur pour nourrir les racines et enlever le dôme.

Informations sur la culture : les dates de semis sont valables pour la région montréalaise.
Pour les autres régions : se fier aux indications de semaines ou de températures.
Les risques du dernier gel à Montréal sont passés après la pleine lune de mai, vers le 31 mai.

Légumes racines

Yacón (Smallanthus sonchifolius)

  • Il faut vous procurer des plants ou des tubercules pour débuter.
  • Plantez-les au jardin après le dernier gel à une distance de 90 cm.
  • Ensuite, à l’automne après le premier coup de froid et que le feuillage a commencé à faner, rempotez les plants et mettez-les dans un endroit ensoleillé et frais (5-8°C).
  • Laissez sécher et arrosez légèrement au besoin durant l’hiver pour empêcher le dessèchement des tubercules.
  • Remettez à la chaleur début mars pour les faire germer à nouveau. Même processus pour l’oca et le mashua, dont il faut se procurer les tubercules, mais qui sont plus difficiles à trouver.

Jícama (Pachyrhizus erosus)

  • Faites tremper les semences 24 h puis semez 2-3 semences par pot la semaine du 8 mars (13 semaines avant le dernier gel). Il est important de semer directement dans les pots finaux, car le jicama, comme toutes légumineuses, n’aime pas le repiquage et la transplantation.
  • Afin de perturber le moins possible les racines lors de la plantation au jardin, prenez des pots de tourbe, de coco ou de carton.
  • Mettez les pots sur un tapis chauffant sous les lumières. Plantez après le dernier gel début juin à une distance de 30 cm. Pas de compost ni d’engrais!

Légumes fruits

Règle générale pour les légumes fruits de la famille des Solanacées : semez-les à l’intérieur puis transplantez-les au jardin après le dernier gel. Ils ont besoin de chaleur, de compost et de lumière. Une exposition très ensoleillée est recommandée, soit l’équivalent de plus de 8 h par jour.

Pépino ou poire melon (Solanum muricatum)

  • Idéalement on multiplie la poire melon par boutures en fin d’hiver à l’intérieur. Vous pouvez vous procurer des plants ou la semer en février (17 semaines avant le dernier gel). On la transplante au jardin à une distance de 60 cm. Elle se cultive très bien en pot. Les fruits matures sont jaunis et un peu ramollis.
  • À l’automne, quand les températures descendent sous 18 °C, entrer un plant mère à l’intérieur au chaud et au soleil pendant l’hiver afin de le replanter ou d’en faire des boutures pour l’an prochain.

Tamarillo nain (Cyphomandra abutiloides)

  • Semis intérieur fin février ou début mars (14 semaines avant le dernier gel).
  • On le transplante au jardin à une distance de 1 m, car il pousse très rapidement et atteint 2 m au cours de l’été.
  • Les fruits mûrs sont orangés et se cueillent facilement vers le mois d’août.
  • Mieux vaut les récolter, car ils se ressèment.

Tomate-litchi ou morelle de Balbis (Solanum sisymbriifolium)

  • Semis intérieur la 1re semaine d’avril (9 semaines avant le dernier gel).
  • On la transplante au jardin à une distance de 1 m. Elle a fière allure en pot ou en gros pot!
  • Les fruits matures sont rouges.
  • Mieux vaut les cueillir, car ils se ressèment eux aussi.

Fines herbes

Pipicha (Porophyllum linaria) et coriandre bolivienne ou papalo (Porophyllum ruderale)

  • Semis fin mars à l’intérieur (10 semaines avant le dernier gel).
  • Transplantez au jardin après le dernier gel à 50-60 cm de distance. Demande peu d’entretien.
  • Vous pouvez aisément récolter les semences de ces Astéracées en fin d’été pour les semer à nouveau l’an prochain.

Céréales

Quinoa (Chenopodium quinoa)

  • Semis intérieur fin avril (soit 3 semaines avant la plantation).
  • Plantation mi-mai, dès que le sol est ressuyé (suffisamment asséché) à une distance de 40 cm. Cette plante tolère les températures basses avoisinant les 12 °C. Vous pouvez aussi semer directement au jardin, mais davantage à la fin mai pour une germination plus uniforme.
  • Lorsque les panicules (grandes inflorescences en grappes) seront bien chargées, vous aurez besoin de les tuteurer pour profiter plus longtemps des oiseaux se gavant de ces magnifiques grains colorés.

Add this

Partager cette page