Menu global

Qu'est-ce que Espace pour la vie?

Français
Un couple se promène au Jardin botanique.
Crédit photo : Espace pour la vie/Raymond Jalbert
Visiteurs au Jardin botanique
  • Visiteurs au Jardin botanique
  • Visiteurs au Biodôme
  • Sur le belvédère de la Biosphère
  • Dans le Dôme de l'Insectarium
  • Planétarium Rio Tinto Alcan

La protection de la biodiversité et de l’environnement est au cœur de la mission d’Espace pour la vie, qui regroupe le Biodôme, la Biosphère, l'Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium. Ensemble, ces musées montréalais forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Ils accueillent chaque année plus de 2,4 millions de personnes. Au regard des enjeux auxquels la planète est confrontée, Espace pour la vie travaille à accroître son impact en privilégiant le dialogue avec les communautés et en déployant des actions visant à engager la population sur la voie de la transition socioécologique.

Se mobiliser pour réussir la transition socio-écologique

Espace pour la vie applique les principes de développement durable et assure en tout temps la protection de la biodiversité. Par le biais d’une gestion qui vise l’exemplarité et de ses activités de programmation offertes au public, Espace pour la vie souhaite rapprocher les citoyens et citoyennes de la nature, les inspirer et les inciter à adopter des comportements qui favorisent la transition socio-écologique.

À l’échelle du grand public et des collectivités, Espace pour la vie œuvre à l’engagement des individus et des communautés. Pour réussir la transition socio-écologique, le plus grand nombre de personnes et d'organisations doit être mobilisé pour que nous agissions collectivement. C’est en ce sens qu’Espace pour la vie déploie de nombreux programmes et projets au niveau local, national et international.

Parallèlement, les chercheurs et chercheuses d’Espace pour la vie contribuent à trouver des solutions innovantes pour régler des enjeux environnementaux. Ils et elles s'illustrent et collaborent étroitement avec les milieux universitaires, gouvernementaux et associatifs. Oeuvrant entre autres à la conservation d’espèces d’ici et d’ailleurs, à identifier l’impact de la pollution lumineuse sur la biodiversité ou à la décontamination des sols par la phytotechnologie, les experts et expertes prennent part à l'effort collectif de la communauté scientifique pour préserver la nature.

Un lieu unique d'éducation et de savoir

Dès 1938, les activités des Jardins-jeunes initiaient les enfants au jardinage et aux saines habitudes de vie. Quatre-vingts ans plus tard, Espace pour la vie offre toujours un cadre idéal pour l’épanouissement de milliers de jeunes.

Chaque année, près de 400 000 enfants, accompagné.es de leurs parents, visitent les différents musées et plus de 100 000 élèves participent gratuitement à l’une ou l’autre des 50 activités éducatives.
Les camps de jour d’Espace pour la vie, invitent chaque été plus de 500 enfants à découvrir l’écologie, l’entomologie, l’astronomie, l’environnement et la botanique de façon ludique.

Un enseignement spécialisé et riche d’expériences

L'Institut de recherche en biologie végétale (IRBV), affilié à l’Université de Montréal, est situé au Jardin botanique et propose des cours universitaires du 1er au 3e cycle. Les chercheurs et chercheuses du Jardin botanique collaborent étroitement avec l’Institut dans des projets de recherche ainsi qu’en tant que professeur.es associé.es.

L’École des métiers de l’horticulture, du Centre de services scolaire de Montréal, a aussi ses locaux au Jardin botanique et y forme la relève professionnelle en horticulture.

Un rôle de partage des connaissances

Partager ses connaissances et son expertise est un des rôles essentiels joués par Espace pour la vie au sein de la société. Il est une référence crédible pour le grand public, pour les enseignant.es ainsi que pour les journalistes et les scientifiques et se situe au premier plan en vulgarisation scientifique, à plusieurs niveaux :

  • dans les médias qui sollicitent régulièrement l’avis des experts;
  • sur le web, avec plus de 7 000 pages de documentation qui peuvent être consultées gratuitement;
  • dans les revues scientifiques où sont publiés les travaux de recherche.

Un lieu de recherche

Quelque 300 personnes participent ou collaborent aux recherches scientifiques effectuées dans les cinq institutions d’Espace pour la vie. Elles contribuent à son rayonnement national et international dans les domaines de l’astronomie, de la biologie, de l’entomologie, de l’écologie et de l’environnement.

Un tremplin pour la science participative

Depuis plusieurs années, Espace pour la vie met sur pied plusieurs programmes de science participative à travers lesquels les citoyens et citoyennes participent activement à différents projets de recherche et de conservation en partageant leurs observations. Ils et elles contribuent de façon essentielle à la collecte de données qui font avancer les recherches des chercheurs et chercheuses.  

Les programmes de science participative d’Espace pour la vie :

- Défi biodiversité

- Mission monarque

- Programme Ambassadeurs de la rainette faux-grillon

- Projet FRIPON/DOMe sur les météorites

- Les sentinelles du Nunavik

- SEM’AIL (de 1999 à 2022)

De précieuses collaborations à l’échelle internationale

Au fil des années, des activités et des programmes de recherche, Espace pour la vie a développé un riche réseau de partenaires :

  • American Public Gardens Association (APGA), États-Unis
  • Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC)
  • Association canadienne des centres de sciences (CASC)
  • Association des planétariums de langue française (APLF), France
  • Association of Zoos and Aquariums (AZA), États-Unis
  • Convention sur la diversité biologique des Nations Unies, Canada
  • Cornell University, États-Unis
  • Harvard University et Arnold Arboretum, États-Unis
  • International Planetarium Society (IPS), États-Unis
  • Muséum national d’histoire naturelle de Paris, France
  • Université de Florence, Italie

Add this