Menu global

Radio Plantes - Épisode 3 : L’Heure du crime

Français

L’heure du crime est l’émission d’enquête de Radio Plantes. L’animatrice Liseron Des Champs y reçoit Jean-Philippe Latulipe, expert botanico-légal, pour faire la lumière sur un crime mystérieux qui aurait frappé un paisible jardin communautaire... Suivez l’évolution de cette sombre affaire : qui des suspects (les écureuils, les ratons laveurs, les oiseaux et autres) auraient ravagé le jardin? Une émission à écouter jusqu’à la fin pour connaître le dénouement inattendu des événements!

Transcription

Liseron Bonjour, je suis Liseron Des Champs, bienvenue à “L’heure du crime,” l’émission d’enquête de Radio-Plantes. Aujourd’hui, nos équipes couvrent un crime mystérieux qui a frappé un paisible jardin communautaire, en ville, cette nuit. Pour faire la lumière sur cette sombre affaire, je suis avec Jean-Philippe Latulipe, expert botanico-légal. Jean-Philippe, bonjour, merci d’être avec nous.

JP Bonjour madame des Champs, merci de me recevoir.

Liseron Nous allons sans tarder rejoindre notre journaliste terrain, Mai Linh Aubépine. Mai Linh, vous êtes sur place au jardin …. Qu'est-ce que vous voyez?

(bruits d’extérieur) (grésillements)

Mai [la ligne grésille] Bonjour Liseron…. le spectacle est effroyable en cette matinée nuageuse. C’est un véritable carnage. [la ligne grésille encore]

Des dizaines de plantes ont perdu leurs fruits et plusieurs autres ont les feuilles trouées ou carrément arrachées. Le sol du jardin est un tapis de fruits écrasés et dévorés, de feuilles et de tiges cassées. Des plantes déracinées baignent dans des flaques boueuses.

Heureusement, les secours sont sur place pour s’occuper des blessés les plus graves…. [grésillements]

Pour l’instant, la scène est très chaotique. Les habitants du jardin sont en panique… Selon mes sources, les plantes ne savent pas ce qui s’est passé… L’enquête commence à peine.

Liseron (l’air grave) J’en ai des frissons dans les feuilles…. Que sait-on de ce jardin Mai Linh?

Mai Et bien, Liseron, c’est un jardin collectif, que des humains cultivent pour se nourrir. On y trouve des plants de tomate, de concombre, des bleuets, des citrouilles, des laitues, des brocolis… Et des fleurs... C’est un petit paradis en pleine ville…. euh… c’était un petit paradis… avant les événements de cette nuit.

Liseron Merci Mai Linh, on vous laisse parler avec la police et les rescapés de cette tragédie… Je me tourne vers Jean Philippe Latulipe, expert botanico-légal. Est-ce que vous pourriez nous dresser le portrait de la population typique d’un jardin?

JP Oui bien sûr. Vous le savez, dans un jardin on trouve des fruits et des légumes. La différence entre les deux dépend du point de vue. Pour les humains, un fruit, c’est sucré et ça se mange en dessert ou en collation, tandis que les légumes accompagnent plutôt les plats salés.

Liseron Mais du point de vue botanique, c’est à dire du point de vue de la science qui étudie les plantes, c’est un peu différent….

JP Oui. Techniquement, un légume c’est la partie d’une plante que les humains aiment manger. La carotte est un légume racine car les humains mangent sa racine. Le brocoli est un légume-fleur, comme son cousin le chou-fleur!

Un fruit c'est la partie de la plante qui contient une ou des graines. La pomme, par exemple, cache ses pépins dans son cœur et les protège.

Liseron Donc… un fruit contient des graines… comme la tomate?!

JP Botaniquement parlant, les tomates sont des fruits. Mais les humains les mangent plutôt comme des légumes.

Liseron Fascinant! Merci Jean-Philippe. Mai Linh nous revient avec des nouvelles informations. Mai Linh, comment avance l’enquête?

(Bruits de vent dans un micro et grésillements)

Liseron Mai Linh? On dirait qu’il y a comme de l’orage dans l’air… Mai Linh vous m’entendez?

Mai Oh la la, la connexion est difficile ce matin…. Liseron, d’après mes sources, une coccinelle a accusé des pucerons d'avoir causé les dommages et les a dénoncés à la police.

Mais... .. [La ligne grésille et coupe]

Liseron Mai Linh? … Allo? … On ne vous entend plus! …. Bon. On me dit en studio que nous avons perdu la ligne... En attendant que ce soit rétabli, retournons avec Jean-Philippe Latulipe. Jean-Philippe, les jardins communautaires sont en quelque sorte des quartiers résidentiels pour les plantes, des petits paradis où la vie est facile.

JP C’est vrai! Les clôtures et grillages donnent une certaine protection contre les animaux. Les humains offrent un service d’arrosage régulier et de la bonne terre pour s’enraciner. D’ailleurs, le sol est vivant vous savez... il y a des insectes et des vers de terre qui y habitent et qui nous fournissent plein de services!

Liseron Mais, est-ce qu’il y a des risques à vivre dans un jardin communautaire? Parce qu’en ville, on trouve plusieurs animaux qui raffolent des jardins: des écureuils, des ratons laveurs, des oiseaux…

JP Effectivement. Et ce seraient mes premiers suspects. Vous voyez, quand on enquête sur un ravage comme celui-ci, il faut se demander ce qui est arrivé aux plantes: est-ce qu’elles sont mortes de soif? Ou d’un excès d’eau? Est-ce que leurs feuilles sont tachetées? Leurs fruits grignotés? Ou plutôt picorés?

Liseron Si je comprends bien, un examen des dommages peut aider à en trouver la source, c’est ça?

JP Tout à fait. À partir de ces indices, on peut dresser une liste des suspects. Le mauvais temps, l’entretien du jardin, des insectes ou des animaux gourmands…

Liseron Et qu’est-ce que vous pensez de cette affaire?

JP Mmmmffff…. Madame Aubépine a mentionné que plusieurs fruits et feuilles ont été endommagés ou manquent carrément. Les petits mammifères de la ville raffolent des jardins. Les…

Liseron Un instant Jean-Philippe, Mai Linh semble avoir repris contact avec le studio… Mai Linh, vous êtes là?

Mai Oui Liseron!

Liseron Est-ce qu’il y a eu des développements, Mai Linh?

Mai Oui! Les enquêteurs parlent avec trois individus, dont deux qui ont été pris sur le fait.

Liseron Sur le fait! Bon ciel! Qu’est-ce que vous pouvez nous dire?

Mai Il n’y a rien de définitif pour l’instant. Il y a cinq minutes, les enquêteurs ont vu une marmotte en train de grignoter plusieurs feuilles et fruits tombés par terre! Elle a fui les lieux en direction de son terrier. Dans le chaos de la poursuite, un agent aurait aperçu un écureuil qui grignotait une tomate cerise dans un arbre!

JP Je le savais!

Liseron Et qu’en est-il du troisième suspect Mai Linh?

Mai Un raton laveur a été accusé par plusieurs habitants du jardin. Ces animaux vivent la nuit et les dommages se sont passés pendant la nuit…. J’ai avec moi un ami du raton laveur…. Monsieur….

Philippe Racine: Raton fâché Charlie Raton! Cé-t-une injustice. Mon chum là-bas c’est Gaston Laveur et il a rien fait d’mal. Les épis de mais qu’y mangeait - que moi j’mangeais aussi - étaient déjà à terre quand on les a trouvés.

Même chose pour les deux autres, l’écureuil et la marmotte, je les connais pas, mais ça c’est parce qu’y sortent le jour seulement et que moi je sors la nuit et pi... ben tout s’est passé la nuit……[grésille] hier soir chuis pas sorti, j’aime pas être mouillé pis j’ai peur du tonnerre…[grésille]. Si vous voulez mon avis....

Mai [l’interrompt] Merci M. Raton. Liseron je vous rends l'antenne.

Liseron Jean-Philippe Latulipe, qu’en pensez-vous?

JP Hmmm...Hmmmmmm. Comme l’a dit M. Raton, si le saccage du jardin a eu lieu cette nuit, on peut rayer de la liste des suspects les animaux actifs le jour. Mais c’est possible que les animaux aient simplement profité des aliments qui étaient déjà à terre. En ville, c’est pas toujours facile de trouver de la nourriture fraîche. Les animaux mangent ce qu’ils peuvent...

Liseron Mais ça complique l’enquête… Jean-Philippe, peut-on penser à d’autres suspects?

JP Oh oui! Chez les animaux, il y a les 4 pattes, comme les ratons, les écureuils et autres. Mais il y a aussi les deux-pattes-deux-ailes, comme les oiseaux, les six pattes, comme les insectes, et les pas d’pattes comme les limaces ou les vers de terre. Et les bipèdes, bien sûr, les humains!

Liseron, Des oiseaux… des humains… ça pourrait expliquer les fruits qui ont disparu!

JP Mais je ne crois pas qu’ils pourraient causer autant de dommages. Voler quelques fruits peut-être… mais des ravages comme celui-ci, non.

Liseron Merci Jean-Philippe. Mai Linh, on me dit que vous avez parlé avec des témoins qui habitent le jardin.

Mai Oui. J’ai parlé avec plusieurs résidents, plantes, insectes et animaux qui s’accordent à dire que, d’habitude, la cohabitation est plutôt harmonieuse. Vous savez, les plantes ne sont pas opposées à un petit vol par ci par là… Ça a l’avantage de disperser les graines...

Liseron Mais quand on voit un dégât comme celui-ci … ce n’est pas un petit vol quand même. Je commence à croire qu’il y a des causes externes à ce ravage.

Mai Et bien euhh…. j’ai discuté avec une carotte un peu âgée, Charlotte Carotte, et elle pense que ça pourrait être des extraterrestres… Mais un ver de terre affirme qu’elle est sous le choc et ne sait pas ce qu’elle raconte

JP Mmm….

Liseron Non, je pensais à quelque chose de plus logique! Parce que... tout à l’heure, vous avez dit qu’il y a des flaques au sol….

Mai Oui c’est vrai, j’ai les racines dans l’eau!

Liseron Et Charlie Raton a dit qu’il n’est pas sorti hier soir car il ne voulait pas être mouillé…. et quelque chose au sujet du tonnerre?

JP Et la connexion est mauvaise, il y a comme de l’orage dans l’air…

Mai Oh mais oui! Le ciel est nuageux ce matin…

Liseron Est-ce que quelqu’un sait s’il y a eu un orage hier soir?? … De la grêle peut-être? Mai Linh?

Mai Je vais demander tout de suite aux animaux nocturnes et aux enquêteurs!

Liseron Vous imaginez Jean-Philippe? Est-ce qu’on a résolu l’enquête? En direct?! À Radio-Plantes! Parce que, c’est terriblement dévastateur la grêle! De grosses billes de glace très dures qui tombent du ciel à toute vitesse…..

JP Ça expliquerait les flaques d’eau, les fruits abîmés au sol, les feuilles trouées et les tiges cassées. Ensuite, tous ceux qui passaient par là en auraient tout simplement profité….

C’est vraiment une excellente idée Liseron!

Liseron Oh! Mai Linh est de retour au micro! Alors, Mai Linh?

Mai Liseron! Charlie Raton a confirmé qu’il y a eu un terrible orage de grêle cette nuit… Deux limaces m’ont dit qu’elles ont failli se faire écrabouiller par des grêlons avant de se réfugier sous une laitue.

Liseron Mon doux! Je crois que nous avons résolu cette enquête! Que dit la police, Mai Linh?

Mai Les enquêteurs sont bien embarrassés……. ils n’avaient pas pensé à vérifier la météo d’hier soir. Vous voyez les enquêteurs sont des plantes d’intérieur… Ils ne prêtent pas toujours attention au temps qu’il fait. Et puis cette nuit, au jardin, toutes les plantes dormaient. (Gros bruits d'orage) Oops! Pardons je vous quitte, il recommence à pleuvoir!

Liseron Merci Mai Linh. Et bien Jean-Philippe, quelle émission! On dirait bien qu’il n’y a eu aucun crime, au final…. et qu’on a résolu le mystère du jardin communautaire!

JP Mmmmoui dommage...euh je veux dire tant mieux! Ahah!

Liseron Finalement, les événements dramatiques de cette nuit nous ont montré que les jardins, créés par les humains, sont des lieux de vie pour toutes sortes d’êtres vivants. Et puis, on a une meilleure idée des facteurs qui peuvent endommager un jardin potager. Par exemple… il faut penser à écouter la météo ahaha!

JP Ahaha c’est vrai!

Liseron Merci d’avoir écouté “L’heure du crime” sur les ondes de Radio-Plantes, la radio des plantes. Je suis Liseron Des Champs. Restez à l’écoute pour la suite de notre programmation.

Add this

Partager cette page