Menu global

Carnet horticole et botanique

Récolte, séchage et conservation des courges d'hiver

Français
Potiron ‘Turk’s Turban’
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)
Cucurbita maxima 'Turk's Turban'
  • Cucurbita maxima 'Turk's Turban'
  • Panier de petites courges décoratives
  • Courge musquée ‘Early Butternut’
  • Potiron ‘Marina di Chioggia’

Une grande variété de courges d'hiver sont cultivées au Québec pour l’alimentation: citrouilles, courges poivrées, courges musquées, potirons, courges spaghetti, etc. Certaines courges ne sont toutefois pas comestibles ou ont si peu de chair qu’on les utilise uniquement à des fins décoratives.

Voici quelques conseils pour récolter, sécher et conserver les courges d'hiver.

Récolter des courges d’hiver comestibles

Bien qu’on les appelle « courges d’hiver », ces courges sont très sensibles au froid. Il faut éviter de les exposer à des températures inférieures à 10 °C, car cela peut entraîner leur pourrissement et réduire leur durée de conservation. Il faut donc les récolter avant que les températures nocturnes ne deviennent trop froides.

Les courges d’hiver sont récoltées à maturité, idéalement par temps sec. Il est préférable d'utiliser un couteau tranchant ou un sécateur afin de conserver le pédoncule sur le fruit. Arracher le fruit peut endommager le pédoncule, ce qui risque alors de faire pourrir la courge.

Pour la même raison, il ne faut jamais transporter les courges par le pédoncule. Il faut éviter toutes blessures, car elles constituent des portes d'entrée pour les maladies. Les courges endommagées ne devraient pas être entreposées avec les saines, car elles ne se conserveraient pas. Il faut les employer rapidement.

Comment conserver et sécher les courges d’hiver comestibles

Pour permettre la cicatrisation des blessures superficielles et accroître la durée de conservation des courges destinées à l’alimentation, il est recommandé de les laisser sécher. Ce séchage doit s'effectuer dans un endroit plutôt chaud (20 à 25 °C), sec et aéré, pendant environ 10 à 15 jours.

On entrepose ensuite les courges au frais (idéalement entre 13 et 18 °C), dans un emplacement bien ventilé et à l'abri de l'humidité.

Lors du séchage et de l'entreposage, il est important de distancer les courges pour permettre une bonne aération.

Les courges d’hiver se conservent habituellement quelques mois dans la maison.

Conseil: il ne faut pas entreposer de fruits climactériques comme les bananes et les pommes à proximité de courges déjà parvenues à maturité. Ce type de fruits, dont la maturation est liée à l’émission d’éthylène, les fera mûrir encore plus et pourra entraîner leur pourrissement.

Pour mieux conserver les courges d’hiver décoratives

Les courges décoratives sont récoltées lorsqu'elles prennent leurs belles couleurs et que leur pédoncule est cassant. On les fait sécher dans un endroit sec et bien aéré. Le séchage peut prendre quelques mois pour certaines variétés. Il s’agit d’examiner le fruit pour vérifier s’il est bien sec. Les courges décoratives ainsi séchées devraient se conserver plusieurs mois à l’intérieur de nos maisons.

Add this