Menu global

Rêver le futur de l’Insectarium

Français
Rêver l’Insectarium 2021-2025

Un projet du Laboratoire des possibles

Rêver le futur de l'Insectarium est une démarche de participation citoyenne visant à rapprocher l’humain de la nature grâce à l'amour des insectes, à l’intérieur et à l’extérieur du nouvel Insectarium.

Un nouveau musée des insectes verra bientôt le jour

L’Insectarium de Montréal est en pleine métamorphose. Le tout nouveau musée des insectes présentera une architecture renouvelée selon les principes de la biophilie – l’amour du vivant. Cette tendance adoptée dans le domaine de l’architecture permet de se rapprocher des conditions d’un environnement naturel : textures, lumière solaire et vue sur la nature extérieure. Le parcours muséal proposera également une expérience immersive qui vous plongera au cœur de la vie des insectes.

L’objectif : valoriser davantage les insectes

Au-delà d’un changement de forme, un changement de fond s’opère : Rêver le futur de l’Insectarium est le processus d’idéation et le déploiement d’actions soutenant l’entomophilie au sens de l’amour des insectes et de leur valorisation. En se laissant inspirer, toucher, voire même guider par les insectes, Espace pour la vie souhaite qu’un véritable sentiment d’amour fraternel (philia) et de gratitude envers ces êtres merveilleux se traduise en idées et en actions concrètes à l'échelle de la société québécoise. Et, pourquoi pas, au-delà de nos frontières.

L’Insectarium portera ainsi encore plus loin ses actions en faveur de la nature et fera vivre l’expérience de l’entomophilie dans son enceinte et ailleurs. Les démarches de Rêver le futur de l’Insectarium, qui se réaliseront jusqu’en 2025, se sont amorcées à la fin de l’année 2020.

Une démarche participative, unique et authentique

Quelque 70 personnes issues de milieux divers ont été invitées à échanger ouvertement sur la reconnaissance de la contribution des insectes au bien-être global de la planète. Ces ateliers virtuels de cocréation ont mis à profit l’expérience et le savoir-faire des employé.e.s et autres parties prenantes de sorte à imaginer, construire et inspirer une vision qui pollinisera les idées et les projets du musée bien au-delà de ses murs.

De précieux apprentissages

Les participant.e.s ont vécu des moments en plénière, des explorations en sous-groupes et des temps de réflexion ou d'intégration en solo. Suivant la démarche de la « Spirale du travail qui relie », les quatre ateliers de Rêver le futur de l’Insectarium ont mis en lumière de précieux et nombreux apprentissages.

  1. Connecter : s’ancrer dans la gratitude
    À quoi ressemble la vie d’un humain qui incarne l’entomophilie au quotidien? Voilà la question sur laquelle se sont penché.e.s les participant.e.s lors du premier atelier afin de cultiver la gratitude. Grâce à une méthodologie participative, elles et ils ont pu identifier les conditions favorables à l’éclosion de l’entomophilie.
  2. Ressentir : honorer la douleur
    Un atelier consacré à l’expression des émotions que suscitent la situation planétaire, preuves de notre interdépendance avec le reste du vivant.
  3. Rêver : changer de regard
    Considérant que nous sommes tous et toutes parties prenantes d’un même système et que les défis auxquels nous faisons face résultent des interactions en son sein, cet atelier a permis d’identifier les acteurs avec lesquels l’Insectarium est en lien. Le but : rêver les meilleures façons d’interagir avec eux afin de contribuer au rayonnement de l’entomophilie.
  4. Incarner : passer à l’action
    De quoi aurait l’air la société entomophile à laquelle nous aspirons? Lors de ce dernier atelier, les participant.e.s ont partagé leur vision, permettant de mettre en relief les actions à prendre pour vivre dans une telle société.

En somme, les ateliers ont permis de faire émerger un nouveau positionnement pour l’Insectarium qui s’exprimera via quatre axes principaux : influencer la prise de décision, inspirer la création, accueillir la diversité et relier le vivant. Pour en savoir plus, accédez au rapport final des ateliers de Rêver le futur de l’Insectarium.

Nous espérons que cette démarche favorise un changement de valeur et de comportements qui transformera la relation entre l’humain, les insectes et la nature. 

Restez à l’affût de l’ouverture prochaine du nouvel Insectarium!

Add this