Menu global

Sirius, Antarès et autres étoiles très brillantes

Français
L’effet de scintillement de certains astres s'explique par différents phénomènes.
Des astres brillants dans le ciel.

Sirius, l'étoile la plus brillante au firmament (visible surtout en hiver et au printemps), émet une lumière blanc-bleuté très intense. Elle semble souvent clignoter rapidement avec une multitude de couleurs. Comme elle ne s’élève jamais beaucoup au-dessus de l’horizon sud, elle est très sujette à ce phénomène.

Pourquoi certaines étoiles scintillent-elles autant?

La scintillation et le changement rapide de couleur des étoiles sont dus à la turbulence atmosphérique. Les étoiles sont très lointaines et nous apparaissent comme de simples points, même dans les grands télescopes. Avant de parvenir à votre œil, leur étroit faisceau de lumière doit traverser des cellules d'air chaud et d'air plus froid qui le décomposent comme le ferait un prisme. C'est de ce phénomène que viennent toutes les couleurs changeantes que vous voyez.

L'effet de scintillement est plus prononcé encore par temps froid et limpide, ou lorsqu’il y a un changement de masse d’air et que le ciel vient de se dégager. On le remarque davantage sur les étoiles les plus brillantes, surtout lorsqu'elles ne sont pas très hautes dans le ciel.

D’autres astres scintillants à observer

Visible surtout en été, Antarès, dans la constellation du Scorpion, est une autre étoile qui demeure près de l’horizon sud. Sa couleur est rougeâtre, mais scintille parfois avec des reflets verts remarquables. D’autres étoiles brillantes sont susceptibles de produire un effet semblable. Consultez le Ciel du mois pour identifier les étoiles et constellations visibles en ce moment.

Et si vous apercevez une « étoile » très brillante au crépuscule ou à l’aube, il y a fort à parier qu’il s’agisse d’une planète brillante comme Vénus ou Jupiter. Consultez la page Planètes visibles à l'œil nu pour savoir quelles sont les planètes que vous pouvez observer actuellement.

Même si les planètes aussi nous apparaissent à l’œil nu comme de simples points dans le ciel, elles ont en réalité une taille angulaire plus importante que les très lointaines étoiles. Les planètes sont donc moins affectées que les étoiles par la scintillation et leur éclat nous apparaît en général plus stable.

De mystérieuses « étoiles » brillantes près de la Lune

Il arrive qu’on remarque un astre lumineux près de la Lune un soir, mais qu’il ne s’y trouve plus le lendemain. Pourquoi? C’est la Lune qui est en cause : en orbite autour de la Terre, elle se déplace assez rapidement dans le ciel par rapport aux étoiles. En fait, la Lune fait le tour de la voûte céleste et revient à peu près à sa position initiale parmi les constellations en 27,3 jours environ.

D’un soir à l’autre, à la même heure, la Lune se trouve donc environ 12 degrés plus loin dans le ciel. À chaque mois, la Lune repasse donc à proximité des planètes visibles à l’œil nu ainsi que de certaines étoiles brillantes. La planète ou l’étoile que vous avez remarquée près de la Lune la veille sera sensiblement au même endroit dans le ciel, tandis que la Lune s’en est éloignée vers l’est (c’est à dire vers la gauche).

À mesure que la Lune se déplace autour de la Terre, notez que l’angle qu’elle forme avec le Soleil et notre planète évolue et que la partie éclairée se transforme : la phase de la Lune change.

Add this