Menu global

Migrations d’oiseaux - Épisode 6 : Les migrateurs de longues distances

Français

Certains oiseaux repoussent les limites des déplacements d’une région à une autre. Jean-Philippe Gagnon, de l’équipe du Biodôme, retrace le parcours migratoire exceptionnel de trois de ces espèces : la paruline rayée, la sterne arctique et le bécasseau maubèche.

La paruline rayée passe l’hiver en Amérique du Sud. Son parcours migratoire est désormais mieux connu grâce à l’utilisation de géolocalisateurs. Cette technologie a permis de constater que ces petits oiseaux peuvent parcourir plus de 20 000 kilomètres en une seule année.

La sterne arctique franchit des distances encore plus importantes. En volant à une altitude impressionnante, ces oiseaux font des trajets estimés à 80 000 kilomètres par année.

Les oiseaux de rivage comptent parmi les champions de vols de longues distances. Le bécasseau maubèche, de passage le long du fleuve Saint-Laurent, se rend jusqu’à la Terre de Feu, en Argentine. Un individu de cette espèce, surnommé B95 en raison du numéro inscrit sur une bague orange l’identifiant, a même parcouru une distance équivalente au trajet Terre-Lune au cours de sa vie.

En savoir plus

Add this