Menu global

Carnet horticole et botanique

Analyse du sol

Français
Échantillon de sol
Crédit photo : Wikiphoto
Échantillon de sol

À quel groupe appartient votre sol?

Les méthodes suivantes permettent de déterminer la texture d'un sol.

Analyse du sol en laboratoire

L'analyse du sol en laboratoire nous renseigne entre autres sur sa texture, son contenu en éléments nutritifs, son taux d'acidité (pH) et sa teneur en matière organique. C'est à partir de ces résultats et des exigences des végétaux cultivés qu'on détermine les quantités d'amendements et de fertilisants à apporter au jardin. Le Jardin botanique de Montréal n'offre pas ce service. Plusieurs centres de jardinage l'offrent. Des recommandations doivent accompagner les résultats de l'analyse.

Il est recommandé de faire analyser le sol de la pelouse et des plates-bandes à tous les trois à cinq ans et celui du potager à tous les deux à trois ans. Pour pouvoir comparer les résultats obtenus, il est préférable de toujours faire l'analyse à la même période de l'année.

Il peut s'écouler plusieurs semaines avant d'obtenir les résultats d'une analyse de sol; aussi est-il intéressant de prélever les échantillons de sol à l'automne de manière à pouvoir faire les ajustements recommandés au printemps suivant.

Comment prélever un échantillon de sol pour le faire analyser?

Il s'agit d'abord de déterminer la zone où sera prélevé l'échantillon. Cette zone doit être assez homogène (drainage, topographie et culture similaires). S'il y a des variations importantes, il faut prélever plus d'un échantillon. Exemple : un échantillon dans les plates-bandes et un autre dans la pelouse. Pour chaque échantillon, il faut effectuer plusieurs prélèvements de sol de manière à obtenir au moins 250 g (1 tasse) de sol sec. Dans le cas des grandes surfaces, l'idéal est d'effectuer 10 à 15 prélèvements en parcourant le site en zigzag. Voici comment procéder :

À l'aide d'une pelle ronde ou d'un plantoir à bulbe bien nettoyé, on prélève un peu de sol sur une profondeur de 15 à 30 cm (c'est l'épaisseur qu'explorent les racines des végétaux). On dépose ensuite la terre recueillie dans un contenant propre. En évitant de toucher la terre avec les mains, on enlève les cailloux et les débris végétaux. On procède ainsi pour chaque prélèvement. En utilisant une truelle ou tout autre outil propre, on mélange les prélèvements dans le contenant puis on laisse sécher le tout. L'échantillon est alors prêt à être analysé. Si plus d'un échantillon est prélevé, il est utile d'identifier ou de numéroter chaque contenant.

Attention! Il ne faut pas prélever d'échantillon :

  • immédiatement après avoir fertilisé les végétaux ou amendé le sol,
  • dans les sites trop humides,
  • aux abords des routes où des sels de déglaçage ont été utilisés,
  • en bordure des champs et des fossés,
  • aux endroits où ont été accumulés des tas de fumier ou de la chaux.

Add this

Partager cette page