Menu global

Chemins de transition

Français
Chemins de transition

Un projet du Laboratoire des possibles

D’un idéal à atteindre, le développement durable est devenu pour plusieurs une source profonde d’angoisse sur notre capacité à y arriver réellement. Cette montée du sentiment d’urgence contraste fortement avec l’apparente inertie de nos sociétés et l’attitude de déni qu’adoptent une part considérable de la population dont les décideur.euse.s.

Accélération des changements climatiques, perte massive de biodiversité, épuisement des ressources naturelles : la question n’est plus de savoir si nous nous dirigeons vers une société profondément différente, mais si cette transition sera entièrement subie, ou, à tout le moins, partiellement choisie.

Dans ce contexte, et encore plus particulièrement aujourd’hui, le rôle des expert.e.s comme celui des citoyen·ne·s est appelé à changer, avec un besoin plus prononcé de retrouver collectivement des leviers d’action sur notre futur. Tant la promotion que l’approche critique de modèles idéaux de durabilité ne suffisent plus. L’intention de ce projet est justement d’aller au-delà de ces modèles pour mieux connaître, définir et débattre des chemins de transition que pourrait emprunter la société pour assurer sa survie, que ces chemins soient possibles, redoutables ou souhaitables.

Tout repenser, ensemble

Au cours des prochaines années, Chemins de transition mobilisera les savoirs de plusieurs disciplines afin d’identifier collectivement les chemins qui ont le potentiel de mener la société québécoise dans une trajectoire plus souhaitable.

L’énergie, l’alimentation, la santé, les modes de production et de consommation, les modèles économiques et culturels : ensemble, nous devons tout repenser.

Les travaux du projet Chemins de transition s’articuleront autour de 5 grands défis, dont deux sont déjà en cours :

  • Comment nourrir en santé toujours plus d’humains sans épuiser les ressources terrestres, dans un contexte de changements climatiques?
  • Comment faire converger transition numérique et transition écologique?

Les 3 autres défis seront identifiés au cours des prochains mois.

Ateliers citoyens

Une réflexion de cette importance doit inclure et tenir compte de la contribution des citoyen.ne.s. La participation du public sera possible à différents moments de la démarche, et particulièrement lors d’ateliers de co-création animés sur les lieux d’Espace pour la vie. Dans une formule encore à définir compte tenue de la situation liée à la COVID-19, le grand public aura l’occasion de contribuer à l’orientation des chemins de transition souhaitables pour le Québec.

La démarche

Tous les détails du projet et de la démarche sont disponibles sur cheminsdetransition.org.
(en français seulement)

Add this

Partager cette page