Menu global

Réaliser le Jardin botanique de demain

Français
Plan directeur du Jardin botanique

À l'aube de son 100e anniversaire en 2031, le Jardin botanique met de l'avant une vision et des orientations qui assureront la pérennité de ses infrastructures, la réalisation de sa mission de manière cohérente, l'actualisation de sa contribution auprès de la population montréalaise et le maintien de sa notoriété internationale parmi les 10 plus importants jardins botaniques au monde.

Révéler le rôle essentiel des végétaux pour la vie sur Terre et pour la transition socioécologique

Pour réaliser cette vision, le Jardin botanique s’est doté de trois orientations stratégiques qui guident, entre autres, l’élaboration des projets de réfection et d’aménagement qui seront complétés dans les prochaines années.

1. Un Jardin exemplaire en matière de transition socioécologique et une vitrine de démonstration

Il mettra en place des mesures d’atténuation — notamment pour les émissions de GES — et d’adaptation. Il prévoit intégrer les phytotechnologies afin que les solutions apportées par les plantes soient mises en valeur à l’échelle du Jardin. À l’heure où l ’urgence climatique est devenue une crise sans précédent, le Jardin botanique de Montréal doit jouer un rôle encore plus marqué dans la transition socioécologique et l’atteinte de l’objectif de carboneutralité de la Ville de Montréal. Par conséquent, il doit être une institution métropolitaine exemplaire et partager ses savoirs ainsi que ses expériences avec la population comme avec les autres organisations montréalaises, québécoises, canadiennes et internationales en alliant beauté et démonstration du rôle crucial des plantes.

2. Un Jardin inspirant et universellement accessible

L' expérience de visite sera revue grâce à un nouveau parcours attractif et sécuritaire qui permettra à toutes les visiteuses et visiteurs d’en profiter également. Certains jardins, expositions, aménagements et services seront bonifiés et des nouveautés seront offertes au public, notamment pour rendre l’expérience et l’information plus accessibles et plus inclusives. Toutes ces mesures d’accessibilité et d’inclusion prendront en compte une analyse différenciée selon les sexes et plus (ADS+), qui vise à reconnaître les exclusions et à y remédier en considérant toutes les personnes qui peuvent subir des formes de discrimination selon plusieurs facteurs, dont leur âge ou une limitation. Le Jardin assurera sa pérennité grâce à la réfection de ses infrastructures et la mise en valeur de son riche patrimoine.

3. Un Jardin engagé dans sa communauté et à l’international

Des événements favorisant un rapprochement avec la nature verront le jour et qui, pour la majorité, prendront appui sur les collections et les cultures présentées au Jardin, tout en contribuant à la notoriété et à l’achalandage d’Espace pour la vie. Le Jardin souhaite par ailleurs impliquer davantage la population et ses partenaires, en particulier les peuples autochtones, en leur offrant des occasions de création, d’expression et de partage. La programmation inclura également la bonification des activités pédagogiques en vue de soutenir la mise en action des citoyennes et des citoyens vers la transition socioécologique, notamment en favorisant le développement de compétences clés et en mettant les plantes au cœur des solutions.

Espace pour la vie invite les citoyens et citoyennes à réfléchir ensemble sur les projets à venir

Plusieurs projets de réfection et d'aménagement sont en cours de développement, en adéquation avec les priorités de Montréal 2030 et d’Espace pour la vie. Afin de créer un Jardin inclusif et accessible, Espace pour la vie propose des ateliers participatifs pour intégrer l’expérience et les besoins des citoyens et citoyennes dès les premières réflexions sur ces projets.

Ces consultations ciblées, initiées en 2022, contribueront à planifier les projets en collaboration avec des personnes issues de groupes qui vivent de l’exclusion. C’est un apport essentiel pour que la conception tienne compte de la diversité et des besoins variés de l’ensemble de la population.

Le processus, initié en 2022, se poursuit. Tous et toutes sont invitées à s’inscrire aux ateliers.

Pour recevoir les dates des prochains ateliers, abonnez-vous à l'infolettre À nous d'agir   

2.1 - Projet de réaménagement des voies de circulation du Jardin botanique

Ce projet a pour but de revoir la circulation globale afin d’assurer une expérience fluide et immersive pour toutes et tous les visiteurs. Les premières phases de ce projet de réaménagement débuteront en 2026, mais le calendrier de réalisation varie selon les secteurs.

2.2 - Projet de réfection des Jardins ouest

Figurant parmi les premiers jardins d’exposition aménagés par Henry Teuscher (1931 à 1949), plusieurs des jardins d’exposition du secteur ouest dit Jardins ouest requièrent aujourd’hui d’importants travaux. Les Jardins ouest comprennent le Jardin des plantes vivaces, le Jardin nourricier, le Jardin des nouveautés, le Coin du Québec, le Jardin du monastère, des plantes médicinales et toxiques ainsi que le Jardin des arbustes. Les travaux de ce secteur seront réalisés entre 2026 et 2028.

2.3 - Projet de création d’un nouvel espace adapté aux enfants et familles

Quatre espaces adaptés aux enfants et familles sont prévus à divers endroits sur le site afin d’assurer une visite inclusive et captivante pour toutes et tous. Le tout premier espace sera situé à même le Jardin des nouveautés. Il sera composé de jeux et d'expérimentation, sous le thème du Jardin participatif et de la découverte de l’eau. Le Jardin des nouveautés, de par sa nature, est un lieu propice aux activités d’expérimentation et de démonstration. Il sera réalisé à même les travaux de réfection des Jardins ouest entre 2026 et 2028.

Add this