Menu global

Carnet horticole et botanique

Dionaea

Français
  • Plantes d'intérieur
Dionaea muscipula
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)
Dionaea muscipula
  • Dionaea muscipula
  • Dionaea muscipula, Dionée.

Onglets

Botanique

Origine et description

Cette petite plante insectivore, en forme de rosette ne mesurant pas plus de 15 à 20 centimètres, est originaire des tourbières de la Caroline du Nord et du Sud, aux États-Unis. Elle pousse dans des sols humides et pauvres en éléments nutritifs. La dionée possède une rosette de feuilles bilobées, bordées d'« épines » molles, qui forment la trappe où les insectes sont piégés pour servir de nourriture d'appoint. Le piège est pourvu de trois petits poils sensibles situés à l'intérieur des feuilles. Le mécanisme s'actionne au contact des poils et les deux lobes se referment comme une mâchoire, souvent avec une grande rapidité. Ce mécanisme de capture est très exigeant pour la plante. Les feuilles ne répondent plus aux stimuli après trois à cinq fois. Il faut donc éviter d'activer le mécanisme inutilement ce qui peut éventuellement causer la mort de la plante. Des hampes florales portant des petites fleurs blanches se forment à la fin du printemps.

Espèces, cultivars et plantes apparentées

Le genre Dionaea est monotypique (ne comprend qu'une seule espèce). Dionaea muscipula n'a donc aucun proche parent. Il existe certains cultivars à pièges rouge vif ou pourpres, à feuillage panaché ou avec des épines modifiées. Ils sont cependant difficiles à obtenir.

Nom commun

Dionaea / Dionée / Plante gobe mouches

Nom latin

Dionaea muscipula

Nom commun anglais

Nom commun français

Famille botanique

  • Droseraceae
Horticulture

Conditions de croissance

La dionée requiert une lumière intense et un très haut taux d'humidité. Placez cette plante dans une pièce ensoleillée, comme par exemple près d'une fenêtre exposée au sud. Les températures doivent par contre être fraîches, idéalement entre 13 et 18 ºC, avec un minimum de 10 ºC. Vous pouvez également la sortir progressivement à l'extérieur à l'été, en plein soleil, après une période d'acclimatation mais vous devrez surveiller très étroitement l'arrosage. En hiver, il est essentiel de lui fournir une période de dormance à une température de 4 ºC. La dionée a aussi besoin d'un taux d'humidité de l'air très élevé (60 à 85 %). N'hésitez donc pas à mettre cette plante en terrarium. Sinon, vous pouvez poser le pot sur un lit de gravier que vous garderez toujours humide.

Facilité de culture

La culture de dionée est difficile car ses conditions de croissance (milieu pauvre, acide et humide et température fraîche surtout en hiver) sont très éloignées des conditions obtenues naturellement dans nos maisons. Les chances de réussite augmentent si elle est cultivée dans un terrarium et que de l'eau non calcaire est utilisée. Évitez d'activer le mécanisme de capture inutilement si vous voulez conserver votre dionée.

Arrosage et fertilisation

Maintenez le substrat humide pendant la saison de croissance (mars à octobre). Le pot peut à l'occasion reposer dans un peu d'eau mais jamais plus de trois ou quatre jours consécutifs. Diminuez légèrement les apports d'eau en hiver de façon à garder le substrat humide tout au plus. Ne fertilisez pas votre dionée. Si le terreau est adéquat, elle y trouvera tout ce qu'il faut pour sa croissance. Il n'est pas non plus nécessaire de lui fournir des insectes! La dionée est très sensible aux sels minéraux. Il est donc particulièrement important d'utiliser une eau non calcaire comme de l'eau de pluie, de l'eau distillée, de l'eau de source, de l'eau bouillie, de la neige fondue ou de l'eau du robinet que vous aurez laissé reposer 24 à 48 h.

Taille et entretien

Coupez la tige florale après la floraison. Cette plante est souvent vendue dans un terrarium bien trop petit pour permettre l'épanouissement des feuilles, rempotez-la rapidement et coupez les feuilles abîmées.

Rempotage

Il est possible de cultiver plusieurs plantes dans un pot rempli de mousse de sphaigne pure ou d'un mélange composé à parts égales de tourbe de sphaigne et de sable grossier. Le rempotage se fait au printemps, mais ne rempotez cette plante qu'au besoin car la dionée préfère rester à l'étroit dans son pot.

Voir aussi

Ravageurs et maladies

Cette plante est en réalité peu sensible aux ravageurs et aux maladies dans de bonnes conditions de croissance.

Désordres physiologiques

Add this

Partager cette page